De nouvelles mesures pour lutter contre la délinquance routière

D’après le quotidien «Le Parisien/Aujourd’hui en France», la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie prévoit de nouvelles sanctions pour lutter contre la délinquance routière.

Trois nouvelles mesures qui devraient être présentés d’ici la fin de l’année au conseil des ministres.

Le trafic de points des permis de conduire sera sévèrement puni, que ce soit pour les vendeurs ou les acheteurs. 45000 euros d’amende et jusqu’à 3 ans d’emprisonnement.

Les personnes conduisant sans permis de conduire se verront confisquer leur véhicule, qu’ils en soient propriétaires ou non.

En cas de contrôle d’alcoolémie supérieur à 0,8 gramme par litre de sang, le conducteur se verrait de l’obligation d’équiper son véhicule d’un éthylotest électronique empêchant l’utilisation du véhicule si le seul toléré d’alcoolémie et atteint.

3. Contre l’alcoolisme au volant En cas d’alcoolémie supérieur à 0,8 gramme par litre, le conducteur serait obligé d’installer sur sa voiture un éthylotest électronique antidémarrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *