Les différents types de permis de conduire

En France, plus d’un million et demi de candidats se présente chaque année à l’examen du permis de conduire. Plus de 920 000 permis de conduire sont ainsi délivrés annuellement.

En 2009, 745 748 candidats ont obtenu le permis de conduire voiture (permis B). Soit un taux de réussite d’environ 57 %. Le nombre de titulaires de permis de ce type atteignait la même année 40 millions.

Il existe en France cinq grandes catégories de permis de conduire : les permis A, B, C, D et E. Ces différents types de permis sont ensuite précisés et détaillés.

Le permis A concerne les cyclomoteurs et les motos. La catégorie A1 désigne particulièrement les motocycles dont la cylindrée n’excède pas 125 cm3.

Le permis B, ou permis voiture, inclut également la conduite de tricycles ou quadricycles. Il est à noter que le permis B, à condition d’avoir son permis depuis au moins deux ans, permet de conduire un véhicule deux roues de moins de 125 cc, en France et dans l’Union européenne.

Le permis C représente quant à lui les véhicules de transport de marchandises (camions) dont le poids total autorisé en charge dépasse 3 500 kg.

Le permis D permet de conduire les véhicules de transport en commun de plus de 9 places assises.

Enfin, le permis E correspond aux remorques. Il est associé au type de permis utilisé pour tracter la remorque. EB, EC ou ED selon qu’il s’agisse d’une voiture, d’un camion ou d’un véhicule de transport en commun.

Les personnes âgées de 14 à 16 ans souhaitant conduire un deux roues de moins de 50 cm3 doivent obligatoirement être en possession du brevet de sécurité routière (BSR).

Le permis de conduire est un outil de plus en plus indispensable, notamment en zone rurale. Par la mobilité qu’il offre, il est particulièrement utile dans le cadre d’une insertion professionnelle et sociale.

Une réponse à Les différents types de permis de conduire

  1. Yvon dit :

    Merci pour les informations, je suis chauffeur de camion au Québec mais je me suis marié avec une française et nous allons déménager en France. C’est un bon métier et on peut vivre bien avec la salaire, mais je ne savais pas si mon permis sera valable en un autre pays. Normalement je dois m’enregistrer pour un permis français, mais le système est très similaire à celui que nous avons au Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *