Les 7 conseils pour bien choisir ton auto-école !

Tout d’abord, sache qu’il n’y aucune obligation à passer par l’intermédiaire d’une auto-école : il est possible de recourir à des leçons de conduite bénévoles dans la mesure où le titulaire du permis, qui vous supervise, connaît le tracé des voies autorisé pour les leçons (disponible à la préfecture) et qu’il est doté d’un véhicule ayant le système de double commande de frein et de débrayage, ainsi que deux rétroviseurs intérieurs et latéraux.

Si toutefois tu décides de prendre une voie plus classique, tu dois prendre en compte certains critères pour être sûr de faire le bon choix concernant ta future auto-école :

  • La proximité et le bouche à oreilles : Une auto-école accessible, près de chez toi, de ton lieu de travail ou d’étude, favorise le succès. Il faut également penser à vérifier que les horaires des cours de code et de conduite soient adaptés à ton emploi du temps. Rien de tel pour évaluer une auto-école qu’un proche qui vous la conseille et en qui vous pouvez avoir confiance.
  • L’ancienneté : Une enseigne qui dure depuis des années est également un gage de sérieux et source de confiance pour choisir son établissement.
  • Le taux de réussite : Une auto-école s’évalue aussi grâce à son taux de réussite, gage de la qualité de la formation délivrée. Il faut cependant prendre en considération les facteurs d’origine sociale et culturelle des candidats, qui peuvent influencer ce taux. Pour réaliser une comparaison valable, il faut comparer deux auto-écoles du même secteur. Par ailleurs, certains établissements bénéficiant d’une bonne cotation, pratiquent une sélection des candidats à l’entrée.
  • La qualité de la formation : Tout est affaire de réputation, écoute les avis des élèves, présents ou passés et évite les auto-écoles ayant connu de mauvaises expériences, relatées dans la presse. Pour collecter des informations, n’hésite pas à demander le nombre de plages horaires pour réviser le code, le nombre de séances par semaine et le système de correction des fautes. Au niveau de l’encadrement, tu peux, par exemple, interroger l’établissement pour savoir si le suivi des heures de conduite se fait par un moniteur référent.
  • Les tarifs et la santé financière : Au-delà du prix final annoncé, privilégie les auto-écoles qui affichent clairement leurs prestations et leurs tarifs. En matière d’apprentissage de la conduite, les tarifs les plus bas ne sont pas forcément à privilégier car ils ne sont pas forcément un gage de sérieux. En moyenne, pour une formation au permis B de 20h, il faut compter 1 200 €. Après, comme pour toutes démarches commerciales, n’hésite pas à comparer les différentes offres et fais-toi préciser les tarifs des leçons en détail. En aucun cas, il ne faut accepter le versement de la totalité de la formation lors du premier rendez-vous, privilégie des auto-écoles qui permettent le règlement échelonné dans le temps. Par ailleurs, vérifie également la santé financière de l’établissement (faillite, redressement judiciaire) en surfant sur le site d’Infogreffe. Et d’une manière générale, choisie une auto-école avec une garantie financière, comme celles qui proposent le permis à un euro par jour et signataires de la Charte de qualité des écoles de conduite ou ayant adopté un label de qualité comme Qualicert.
  • Le Matériel : Observe la qualité du matériel proposé à la formation : véhicules de conduite, mais aussi support de codes. Si la voiture est endommagée, sale ou simplement dépassée, cela peut induire des problèmes financiers ou une mauvaise qualité de la formation.
  • L’accueil : Au-delà des critères énoncés ci-dessus, il est important que tu te sente à l’aise dans les locaux de l’auto-école. N’hésite pas à entrer et à tester l’accueil par un bref échange avec la secrétaire sur quelques questions de base, voire même avec un moniteur pour t’éclairer sur les formules de formations à privilégier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *