Une mention « don d’organe » sur les permis de conduire ?

Ce n’est pas en France mais aux Etats-Unis – en Californie plus exactement – que le projet de loi a été lancé : au moment du renouvellement de leur permis de conduire, les conducteurs seront interrogés pour savoir s’ils souhaitent ou non être inscrit au registre des donneurs d’organes. A l’occasion, deux célébrités se sont donnés la main : le gouverneur Arnold Schwarzenegger, qui pratiquait déjà sacrifice et don de soi dans Terminator, et Steve Jobs, cofondateur d’Apple et lui-même sauvé par un don d’organe.

Bien que l’initiative puisse paraître cynique au premier abord, elle n’est en réalité que pragmatique : pour qu’un don d’organe puisse être efficace, le facteur temps est crucial. En précisant sur leur permis de conduire qu’ils sont inscrits au registre des donneurs d’organe, les conducteurs malheureusement décédés dans un accident pourront peut-être sauver d’autres vies, avec davantage de chances de réussite…

Afin de soutenir ce projet de loi, Arnold Schwarzenegger a organisé une conférence de presse à l’hôpital pour enfants de Lucille Packard à Palo Alto. Hôte de marque, particulièrement remarqué car il n’intervient publiquement que très rarement, Steve Jobs a apporté son propre témoignage, car il a lui-même été sauvé par un don d’organe – et, a-t-il reconnu également, par son jet privé qui lui a permis d’élargir son périmètre de donneurs potentiels.

La systématisation de l’interrogation sur le don d’organes au moment du renouvellement du permis de conduire devrait permettre, dans un premier temps, de rendre plus présente cette question dans les esprits. Et, dans un deuxième temps, du moins l’espère-t-on, augmenter les donneurs.

En France aussi, les donneurs d’organe sont encore trop peu nombreux. Conducteurs et non conducteurs peuvent se renseigner sur le sujet en se rendant sur le site http://www.france-adot.org/. Rappelons aussi qu’il n’est pas obligatoire d’attendre d’être mort pour sauver des vies : les dons de moelle osseuse et de sang sont eux aussi encore trop peu nombreux…

Une réponse à Une mention « don d’organe » sur les permis de conduire ?

  1. Bazinga dit :

    Ca me semble pas mal comme initiative, ça pourrait être intéressant d’adapter ce système en France.
    Sans brusquer personne évidemment, mais moi qui suis donneuse d’organes, j’aimerais qu’en cas de décès on ne perde pas de temps et que mes organes servent directement pour aider des personnes dans le besoin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *