Les français contre un durcissement de la répression sur les routes

C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé pour le compte de la Fédération Française de Motocyclisme et de la Fédération Française des Motards en Colère.

Sur les 1013 personnes interrogées, 72% d’entre elles se disent défavorables à un durcissement des sanctions en cas d’infraction au code de la route. De plus, 86% pensent qu’il ne devrait pas y avoir de garde à vue dans le cadre d’une infraction n’ayant pas causé d’accident (rappelons que près de 500 000 gardes à vue concernent les infractions au code de la route). Notons enfin que 72% des interrogés pensent qu’un retrait de point n’est pas nécessaire dans le cadre d’un excès de vitesse inférieur à 10 kilomètres / heure, une amende serait suffisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *