Les jeunes conducteurs prêts à conduire sans permis

Un sondage CSA (du 2/08/2010) réalisé pour la marque automobile Volvo révèle que 27 % des jeunes conducteurs âgés de 15 à 24 ans se disent prêts à prendre le risque de conduire sans permis.

Ce sondage, réalisé par téléphone les 22, 23 et 24 juillet 2010 auprès de 500 jeunes de 15 à 24 ans, met en avant les principales causes d’accident selon ces jeunes conducteurs. A ce titre, la conduite sans permis représente pour eux 21 % des causes d’accidents. Parmi les autres causes, 77 % des jeunes conducteurs interrogés mentionnent la consommation d’alcool, 58 % la prise de drogue ou médicaments, 33 % citent les excès de vitesse, le non-respect des règles de priorité est avancé par 30 %. La fatigue (27 %), le téléphone portable (17 %), les dépassements dangereux (15 %) et le non-respect des distances de sécurité (11 %) apparaissent également dans les causes d’accidents de la route indiquées par les conducteurs sondés par l’institut CSA.

Ainsi, malgré cette conscience du risque que constitue une conduite sans permis, plus d’un quart des conducteurs de 15 à 24 ans affirme pouvoir conduire sans permis dans le cas d’une suspension ou d’une annulation.

Un point positif apparaît néanmoins par rapport au respect des autres usagers de la route. 91 % des 15-24 ans considèrent en effet que la peur de mettre la vie d’autrui en danger les pousserait à être plus vigilants.

Ce sondage apparaît comme l’occasion de rappeler que, selon l’étude de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (Onisr), 300 000 conducteurs rouleraient sans permis en France. Chiffre qui atteindrait, selon Airy Routier dans son livre « La France sans permis », 2.5 millions de conducteurs, soit 8.3 % des 30 millions de conducteurs répertoriés dans l’hexagone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *