Un cyclomotoriste tué sur l’île de La Réunion

Alors que se déroule en ce moment à La Réunion la semaine de la sécurité routière, un nouvel accident dramatique vient de nouveau rappeler la nécessité d’informer et de sensibiliser les usagers des deux roues aux risques propres à ce type de moyen de locomotion.

Accident de scooter à La Réunion

En effet, un accident impliquant un fourgon et un cyclomoteur où prenait place deux passagers a eu lieu lundi matin vers 4 heures sur la route du littoral de l’île de La Réunion, au niveau de la commune de La Grande Chaloupe. D’après les premières constatations, le scooter n’avait pas ses feux éclairés et par conséquent était très difficilement visible à cette heure matinale. Un fourgon serait alors entré en collision avec le scooter, projetant très violemment ses deux passagers au sol.

Malgré une intervention rapides des secours, un des scootéristes âgé de 30 ans, Thierry King-Soon, décède avant son transport à l’hôpital. Le deuxième passager est quand à lui grièvement blessé, il a été transféré au centre hospitalier Felix Guyon situé à Belle Pierre.

Une réponse à Un cyclomotoriste tué sur l’île de La Réunion

  1. LeMakiMaské dit :

    Votre article est FORT mal orienté, et ce dès le titre…
    Vous n’êtes pas à blâmer puisque l’ensemble des médias Réunionnais ont retranscrit ce fait dans ce sens ! puis se sont ravisés prestement mais l’orientation donnée à l’information dès le départ fût faussée.

    IL EST IMPORTANT de préciser également que le pilote du « booster » ne portait pas le casque !!!!
    Combien de « cyclomotoristes » à La Réunion roulent sur des 2 roues NON-CONFORMES ?
    Nombre de fois je me suis fait doubler (en auto) par des « scooters » de 50 cc à plus de 110 km/h ? Et sans casque bien entendu, la casquette à l’envers !

    Encore une fois, les forces publiques s’attachent à verbaliser et à Ponctionner les automobilistes qui dépassent de quelques km/h la vitesse autorisée, au lieu de s’attacher aux réels problèmes routiers :
    Véhicules « poussés » (trafiqués) non conformes,
    Véhicules de course utilisés QUOTIDIENNEMENT sur la voie publique,
    Tracteurs+remorques « pilotés » par des gamins de 14-15 ans et circulant sur des voies ou leur vitesse maximale n’atteint même pas la vitesse MINIMALE autorisée sur rocades,
    Véhicules de manutention ou engins de travaux-publics circulant sur les voies publiques (déjà le mois dernier, un motocycliste a été tué parce-qu’il a percuté un engin de levage (transpalette !) à la sortie d’un virage « aveugle »),

    LA RÉUNION = TERRITOIRE D’EXCEPTION !

    Évidemment, la plupart de ces « usagers » illégaux ne sont pas SOLVABLES et pas assurés (puisque non-conformes ! CQFD)
    Leurs interpellations ne déboucheraient QUE sur leur incarcération potentielle et les prisons sont bondées… Pas de condamnation financière possible = RELAXE !!!
    Et lorsqu’il s’agit de saisir les véhicules en question, la réponse « classique » est :  » vous m’ôtez la possibilité de « travailler » !  » TU PARLES DE TRAVAIL ! : Dealers pour la plupart, Voleurs et traficoteurs de scooter : TOUS !
    Il n’est qu’à voir l’épave en question : ne croyez pas que le bouclier avant et l’éclairage se soient évaporés dans l’accident ! En fait la plupart des cyclomoteurs roulant sur l’Île de La Réunion sont des véhicules volés, maquillés puis trafiqués : les « accessoires » comme les feux ou les « clignotants » sont revendus, les numéros de châssis ou de moteur sont effacés, etc.

    Et les pouvoirs publics continuent de ponctionner les automobilistes… et sont douloureusement ABSENTS des voies publiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *