L’apprentissage anticipé de la conduite (conduite accompagnée).

L’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) ou conduite accompagnée est un processus visant à faciliter l’apprentissage de la conduite automobile dès 16 ans en France.

 

L’apprentissage anticipé de la conduite, plus souvent appelé « conduite accompagnée », est accessible dès l’âge de 16 ans pour tout le monde, et sans limite d’âge. De même manière que pour le permis B, on y retrouve :

  • l’épreuve théorique générale (l’épreuve dite « du code »).
  • 20 heures de pratique minimum nécessaires (formation pratique automobile).

Lorsque le formateur juge que l’élève a acquis les connaissances nécessaires à la conduite d’un véhicule, il lui délivre l’attestation de fin de formation initiale de la conduite accompagnée. On remet alors à l’élève une fiche de formation, ainsi qu’un livret spécial, afin de suivre l’apprentissage dans les meilleures conditions.

L’élève doit alors parcourir 3000 km en 1 an minimum, et en 3 ans maximum, en compagnie de la personne de son choix sous conditions : l’accompagnement s’effectue avec un adulte titulaire du permis B depuis plus de 3 ans et âgé d’au moins 28 ans. Ils peuvent être parents ou toutes personnes désignées par les parents, sous réservé d’acceptation de l’assureur. Au cours de cette évaluation, l’élève devra se rendre au centre de formation, pendant son cursus, afin de pouvoir évoluer les progrès effectué : ce sont les rendez vous pédagogiques (2 au minimum durant la phase de conduite accompagnée). Ils permettent de juger de l’évolution de la conduite de l’élève, et de discuter sur des thèmes clés (vitesse, alcool, sécurité, constat amiable, techniques de conduite …)

Quand l’élève aura rempli ces conditions de kilométrage et qu’il sera jugé prêt par son formateur, il peut alors se présenter à l’épreuve du permis B, comme tous les autres candidats.

Comment bien réussir sa conduite accompagnée ?

Respect de la formation : il n’y a pas de recette miracle, il faut d’abord être attentif à tout ce que vous allez apprendre !

L’épreuve du code fait parti intégrale de la conduite accompagnée. Pour mettre toutes les chances de votre côté, le mieux est de participer au mieux aux cours de code dispensé par l’auto école, et ne pas hésiter à compléter cette formation par d’autres moyens multimédia (logiciels, livres…).

Lors des heures de formation « pratique », les 20h ne sont qu’un minimum. Ne pas hésiter à demandes des heures supplémentaires afin d’être vraiment prêt le premier jour de conduite sans le formateur de l’école.

Montrer l’exemple : jouer le jeu, aussi bien que pour l’élève que pour son tuteur, constitue un élément essentiel au bon déroulement de la conduite accompagnée. L’accompagnateur doit laisser libre l’apprenti, tout en le surveillant et en lui inculquant les bonnes et les mauvaises choses en conduisant. L’accompagnateur peut d’autant plus effectuer quelques heures de conduite avec un formateur professionnel, afin de se remettre à niveau.

La polyvalence sur la route : il est bien de diversifier les trajets, ne pas faire que de l’autoroute, ni que de la ville, mais d’évoluer dans des milieux différents afin de voir les spécificités de chaque route et contexte.

Observer pour être capable de réagir et d’anticiper : une règle qui vous sera inculqué pendant la formation, il faut être constamment vigilant autour de soir, apprendre à regarder pour réagir plus vite. Avec l’expérience, il sera plus facile d’anticiper les risques qui vous entourent.

Rester calme … : et cela ne vaut pas que pour la conduite accompagnée !Soyez détendu au volant, et restez calme, votre conduite sera largement plus agréable et moins dangereuse pour vous et pour les autres.

Quels sont les avantages de la conduite accompagnée ?

Une grande pratique de la conduite effectuée progressivement pendant cet apprentissage, ce qui rend l’élève plus à l’aise, plus confiant et plus expérimenté. Une économie d’assurance : la surprime d’assurance du jeune conducteur réduite du fait de l’expérience routière acquise. Le plaisir de conduire de manière anticipée, avec la personne de son choix. Une taux de réussite plus élevé lors du passage à l’examen du permis de conduire.

Quelques chiffres …

En moyenne, près de 80% des élèves en formation A.A.C. ont leur examen du premier coup contre 55% pour la filière classique. 5 fois moins de risque d’accidents pour les personnes ayant suivi cette phase anticipée de conduite

Comment faire la conduite accompagnée ?

Il suffit de se rendre dans l’auto école de votre choix en faisait part de votre choix d’effectuer la conduite accompagnée. Une première prise de contact par téléphone peut être nécessaire afin de savoir avec quels documents se présenter lors de votre première visite.

2 réponses à L’apprentissage anticipé de la conduite (conduite accompagnée).

  1. speedspeed dit :

    je passe souvent sur ce blog jadoooore cette facon de voir les choses

  2. taktouka dit :

    jaimerai vous feliciter pour ce topic explicite qui m a enormement aide dans mes recherches merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *