Une proposition de loi autorisant la circulation interfilaire

Damien Meslot, député du territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi à l’Assemblée Nationale, visant à autoriser la remontée des files, par les motos et les scooters, en cas d’embouteillages, ou de circulation très ralentie. Enregistrée le 3 avril 2012, elle demande l’insertion d’un nouvel article (L. 431-2) dans le code de la route :

« Art. L. 431-2. – Le véhicule à deux roues à moteur est autorisé à circuler en interfile, sur les voies rapides urbaines, lorsque les flux principaux de la circulation automobile sont à l’arrêt ou s’écoulent à une vitesse inférieure à 15 km/h. La vitesse en interfile ne peut excéder 30 km/h. Le conducteur du véhicule à deux roues à moteur actionne ses feux de détresse. Il ne peut doubler un autre véhicule à deux roues à moteur circulant lui-même en interfile. »

A la fin de l’année 2011, le Ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, avait précisé que les pouvoirs publics étaient ouverts à la discussion sur ce sujet, encourageant ainsi, la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) et la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) à exposer leurs idées.

Actuellement, la circulation interfilaire « dans le silence des textes, n’est pas expressément interdite, mais elle n’est pas non plus autorisée. Notamment, les forces de l’ordre peuvent toujours verbaliser, lorsque le motard remonte une file où il double des voitures par la droite » explique D. Meslot. Alors que du point de vue de la sécurité, elle est préférable à toutes autres options. En effet, dans les bouchons, « comme la distance de sécurité entre les véhicules diminue, et même comme, bien souvent, elle n’est plus du tout respectée, ils risquent d’être percutés, à l’arrêt, dans leur file, par manque de visibilité, en étant souvent bloqués derrière des véhicules plus imposants. Il en va de même en cas de ralentissement soudain de la circulation, a fortiori dans les tunnels »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *