Radars routiers : record de recettes pour l’année 2012

700 millions d’euros. Tel est le niveau record que les recettes générées par les radars routiers devraient atteindre cette année, selon une estimation de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai). Une augmentation qui, outre l’extension et la diversification du parc des radars, s’explique par un relâchement des automobilistes et une légère augmentation de la vitesse moyenne.

Dénoncé comme une véritable « chasse aux conducteurs » par le Front national, le système des boîtes automatiques représente effectivement un bon filon pour l’État. Néanmoins, le montant de l’argent provenant des amendes est intégralement reversé à la lutte contre l’insécurité routière, représentant environ 23 milliards d’euros par an, ainsi que l’a rappelé un porte-parole du gouvernement.

Doublement des recettes en 5 ans

En 2007, les radars rapportaient 362 millions d’euros. En 2011, le montant atteignait la somme exceptionnelle de 639 millions d’euros. Pour l’année à venir, l’Antai indique que les radars ont déjà rapporté « 324 millions d’euros entre le 1er janvier et le 30 juin, et en tenant compte de la corrélation du trafic selon les saisons, l’année 2012 pourrait rapporter entre 675 et 700 millions d’euros ». Une hausse qui correspond donc à un doublement des recettes, dans l’espace de 5 ans seulement.

Un expert interrogé par le quotidien économique Les Échos note une augmentation de « 20% en avis de contravention et excès de vitesse depuis le début de l’année ». Selon lui, ce phénomène pourrait s’expliquer par un effet « élection présidentielle », en vertu duquel certains espéraient que leurs amendes soient amnistiées. L’assouplissement des règles relatives au retrait des points du permis de conduire en cas d’excès vitesse, constitue également un possible facteur du relâchement des automobilistes.

Jackpot ou non pour l’État, les conducteurs regardent moins leur compteur qu’auparavant. Une mauvaise habitude à corriger au plus vite, car le nombre de radars devrait atteindre les 4 000 avant la fin de l’année. Un record là aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *