17% des Français prêts à conduire sans permis

Selon une récente étude Harris Interactive, menée pour l’émission de M6 « Zone Interdite », 17% des Français affirment qu’ils seraient prêts à conduire en dépit de la perte de leur permis. Plus précisément, 8% conduiraient autant qu’auparavant, alors que 9% ne prendraient le volant que de manière occasionnelle.

Pénible à gagner, facile à perdre, le permis de conduire est devenu un sésame souvent indispensable pour décrocher un emploi. Entre le coût et la difficulté de l’examen, sans oublier l’accroissement de la répression routière, les causes de non obtention ou de perte de ce symbole de liberté et d’indépendance sont nombreuses. Un constat navrant qui a entraîné une hausse de 13% de fraudeurs conduisant sans permis, en 4 années seulement.

Plus de 450 000 français concernés

Souvent d’actualité en période de rentrée, le dernier numéro de l’émission « Zone Interdite » traitait ce dimanche soir, d’un sujet exclusivement consacré au permis de conduire. Et pour cause puisque plus de 450 000 français, parmi les 40 millions possédant le permis, conduiraient sans détenir le précieux papier rose. Un état de fait qui constitue pourtant un délit passible d’une amende de 15 000 euros, d’une peine de 2 ans de prison et d’une interdiction judiciaire de passer l’examen de conduite durant 5 ans maximum.

Dans le détail, les hommes seraient les plus nombreux à continuer à conduire en dépit d’une annulation ou d’une suspension de permis, à raison de 21% contre 14% de femmes seulement. Les habitants des communes de 2 000 à 20 000 personnes (23%), ainsi que les individus seuls avec enfants (27%) feraient partie des plus réfractaires à appliquer la loi. A l’inverse, 82% ne seraient plus prêts à conduire du tout jusqu’à ce qu’ils en aient à nouveau le droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *