Jeunes au volant : attention aux dangers du téléphone !

Depuis vendredi dernier, et jusqu’au 26 novembre, les associations Assureurs Prévention et Prévention Routière diffusent une campagne destinée à sensibiliser les jeunes conducteurs aux dangers du téléphone au volant.

Destinée aux jeunes, particulièrement concernés par ce comportement et par les risques encourus, cette campagne se veut à la fois interactive et percutante, avec pour objectif de marquer les esprits.

Elle est pour cela diffusée sur des médias spécifiques, tels Facebook, YouTube, Allociné, Msn Messenger, Blogband …, ainsi que sur le site Enmodevoiture.com.

Ainsi, depuis son compte Facebook, le jeune conducteur pourra vivre une expérience d’accident de la route très réaliste, après avoir utilisé son téléphone. Au cours de cet accident, l’internaute « assistera à sa mort virtuelle, et à la disparition symbolique de ses données personnelles sur Facebook (photos, posts … », comme le souligne le Président d’Assureurs Prévention, Stéphne Penet.

Le côté réaliste et volontairement choquant de cette campagne est justifié par l’importance des chiffres. En effet, si les jeunes ne représentent que 9 % de la population, ils représentent cependant 20 % des tués sur les routes.

Ajouté à cela le fait que les conducteurs téléphonant en roulant ont cinq fois plus de risques d’avoir un accident (quatre avec le kit mains libres), et que l’utilisation du téléphone en conduisant est responsable d’un accident corporel sur dix, on comprend mieux la réalité de la situation.

Enfin, force est de constater que le téléphone au volant est une pratique de plus en répandue, notamment chez les jeunes. En 1999, ils étaient 30 % des 18-24 ans à reconnaître utiliser leur portable en conduisant. En 2011, ils étaient 90 % à admettre répondre aux appels, 41 % déclaraient appeler, 33 % lire des textos ou des mails, et 35 % en envoyer. Cela, même si 39 % sont conscients du danger (contre 61 % en 2004).

Aussi, face à la généralisation de cette pratique, le choix du réalisme a été fait. Reste à voir si les résultats seront au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *