Aide au passage des épreuves du permis de conduire pour les candidats sourds ou malentendants

Les personnes sourdes ou malentendantes pourront désormais bénéficier gratuitement d’une traduction en langue de signes (LSF) ou de codeurs en langue parlée complétée française (LPC) lors des épreuves théoriques et pratiques du permis de conduire.

Sourd et Malentendant

Cette annonce intervient dans le cadre de la mise en oeuvre par le Gouvernement d’un plan triennal comprenant 52 mesures en direction des personnes sourdes et malentendantes. Plus précisément, la mesure numéro 31 du plan handicap auditif prévoit la mise à disposition de moyens pour faciliter l’accès au permis de conduire, aujourd’hui outil indispensable d’insertion social et professionnel.

Une note, datée du 21 septembre 2010 et prochainement publiée au Bulletin Officiel, détaille les modalités de mise en oeuvre de cette mesure.

En résumé, l’Etat prend en charge financièrement les frais des traducteurs intervenant dans le cadre des examens du permis de conduire pour les candidats sourds et malentendants. De plus, cette note indique également la nécessité de recenser et diffuser la liste des écoles de conduite accessibles aux personnes sourdes et malentendantes.

Lien vers le site de l’UNAPEDA (Union Nationale des Associations de Parents d’Enfants Déficients Auditifs).

Lien vers la note du Gouvernement relative à la mise en place du plan handicap auditif pour les candidats au permis de conduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *