Le retour du Conseil National de la Sécurité Routière

Il avait disparu de la circulation en 2008, mais prépare aujourd’hui son grand retour : le CNSR (Conseil National de la Sécurité Routière), quelque peu tombé dans l’oubli ces dernières années, a été en effet remis en place depuis le 27 novembre.

Cette instance de réflexion était, à la base, destinée à être associée à l’élaboration de la politique des pouvoirs publics dans le domaine de la sécurité routière. Cependant, jugée trop coûteuse, elle avait été abandonnée et mise de côté pendant quatre longues années. Resté pendant tout ce temps sans président, il semblerait que le Conseil National de la Sécurité Routière ait trouvé l’homme de la situation en la personne d’Armand Jung, député socialiste du Bas-Rhin. Co-président du groupe d’étude «route et sécurité routière» à l’Assemblée, et dirigeant de la mission d’information parlementaire sur la sécurité routière de 2011, Armand Jung bénéficie déjà de quelques bagages qui l’aideront sans nul doute à assumer sa nouvelle fonction de Président du Conseil.

Une nouvelle instance pour de nouvelles mesures

Composé d’une cinquantaine de personnes, ayant des expériences différentes, tant au niveau de l’administratif que de l’associatif, ou bien de la société civile, le CNSR avait déjà œuvré sur le thème des radars automatiques.

Chantal Perrichon, responsable de la Ligue contre la violence routière, se félicite de la renaissance du CNSR. Elle considère que cette réapparition va permettre de réfléchir à de nouvelles mesures à mettre en œuvre, et ceci dans plusieurs domaines tels que la vitesse, les feux de jour, la conduite des jeunes, et surtout l’abaissement du taux d’alcool.

L’instance devra être réactive : des ébauches de mesures devront en effet être présentées en début d’année prochaine pour le prochain comité interministériel à la sécurité routière. Du pain sur la planche en perspective pour le CNSR…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *