Le BSR laisse sa place au permis AM

Actuellement, le Brevet de Sécurité Routière (BSR) est requis pour les jeunes utilisateurs de deux-roues. Les instances européennes, jugeant la formation incomplète, ont décidé de remplacer l’actuel brevet par un permis AM. Explications.

C’est décidé, le futur permis AM entrera en vigueur dès le 19 janvier 2013. Il succédera ainsi au fameux Brevet de Sécurité Routière (BSR), mis en œuvre en 1997 pour diminuer le nombre d’adolescents victimes d’accidents en deux-roues.

Un prolongement du BSR

Le nouveau permis reprendrait donc principalement le programme du brevet actuel, tout en lui apportant quelques modifications.

La première d’entre elles portera sur la durée de la formation, qui s’effectuera désormais sur un temps de 5 à 7 heures, contrairement au BSR qui exigeait un minimum de 4h30 de circulation sur route. A noter, également, que le nouveau permis mettra en corrélation la puissance des deux-roues et l’âge du conducteur. Par exemple, pour obtenir le précieux sésame, baptisé « AM », il faudra suivre une formation de 7 heures, accessibles à partir de 14 ans pour pouvoir conduire un engin dont la puissance ira jusqu’à 50cm3.

Ce permis ne s’appliquera qu’aux personnes nées après le 1er janvier 1988, et s’adressera plus particulièrement aux jeunes ayant reçu l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) passée au collège.

Autre modification, le permis AM ne sera plus délivré par l’auto-école, comme l’était le BSR, mais par la préfecture. Il bénéficiera d’un tout nouveau format – style carte bancaire – et sera doté d’une puce électronique à partir de septembre 2013. Commun à toute l’Europe, il aura une validité de quinze ans, au bout de laquelle il suffira de venir la renouveler.

Pour information, tout cyclomotoriste ou quadri-cycliste ne présentant pas son nouveau permis AM lors d’un contrôle routier recevra une amende de 35 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *