Et si la circulation en ville était plafonnée à 30 km/h…

La simple perspective de réduire la vitesse en ville à 30 km /h pourrait susciter de beaux remous dans l’opinion publique. Comme le suggère l’enquête matinale du magazine le Parisien qui indiquait, à la clôture des votes, jeudi dernier, que 28,3 % de personnes interrogées étaient favorables à cette limitation, contre 71,7 % qui prônaient le « NON ». Mais au-delà des sentiments de chacun, il est utile de s’arrêter sur les arguments favorables, à l’image d’un article émanant du blog du Monde.

Ce dernier mettait en lumière 7 points à considérer avant d’entériner un choix :

  • Les études scientifiques ont, d’ores et déjà, démontré la relation entre la vitesse et le facteur risque : à ce titre, la différence entre une circulation à 50 et une autre à 30 km /h, n’est donc pas négligeable, bien au contraire.
  • Une conduite – tout en souplesse – permet de réduire les pollutions aux particules fines, contrairement à une conduite plus rapide et fonctionnant davantage par à-coups.
  • Selon le « guide de l’écomobilité », publié en 2005 par l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie), la vitesse en ville, en moyenne, ne dépasse pas 18,9 km/h.
  • Le sentiment d’insécurité, véhiculé par le trafic automobile, sera commué en davantage de confort pour les piétons et les cyclistes. Un état d’esprit qui devrait faire des adeptes et créer des opportunités de rencontres inopinées.
  • Une meilleure santé pour les piétons et les cyclistes.
  • Une aubaine pour les commerces locaux, qui profiteront des marcheurs et des vélos, qui achètent moins mais plus souvent, selon le président d’une association de commerçants parisiens, Bruno Blanckaert.
  • Les villes ainsi apaisées redeviennent attractives et notamment celles de petites et moyennes envergures, aujourd’hui, désertées.

Autant d’éléments qu’il convient de peser avant de mettre l’ensemble de nos sentiments dans la balance et déterminer si « Oui » ou « Non », il est recommandé de limiter la circulation dans les villes à 30 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *