« Virage Serré », un polar sur la sécurité routière

Pas banal. Le très sérieux programme de recherche et d’innovation dans les transports terrestres (Predit) accouche d’un… polar. « Virage serré » – c’est son titre – est un roman policier à n’en pas douter mais à l’histoire un peu un peu particulière. Son auteur, Jean-Noël Blanc, en centre l’action sur un accident grave de la circulation. Pour cela, il s’est fait au préalable « briefer » par des chercheurs du GO 3 du Predit, spécialistes de la lutte contre l’insécurité routière. Le suspense se mêle donc ici à la pédagogie…

Jeune retraité, quelque part dans ce que l’on devine être le Velay, le commandant Tavernier, s’adonne aux joies du vélo. Un conducteur de 4 x 4 le « pousse » un jour hors du bitume. Spectaculaire mais plus de peur que de mal. Agnès, son amie, qui, sur ces entrefaites, a pris le volant, pour lui faire la surprise de son arrivée aura, elle, moins de chance. Persuadé que le chauffard à l’origine de ce dramatique accident a pris la fuite, l’ancien OPJ reprend du service pour le traquer. Péripéties alternent avec les visites à l’hôpital. Une lecture détendante mais qui donne aussi à réfléchir notamment aux conducteurs. Parfaite, en somme, par ces temps de migrations automobiles qui commencent…

Virage serré. Jean-Noël Blanc – Archipoche – Avril 2008 – 274 p.- En librairie, 6,50 euros.

Né en 1945, Jean-Noël Blanc est l’auteur de trois romans policiers mettant en scène l’OPJ Tavernier : « Tir au but », « Le Tour de France n’aura pas lieu » et « Terminus pour les pitbulls » (Points Seuil). Il a reçu le prix Charles Exbrayat pour « Esperluette et compagnie » (rééd. Joëlle Losfeld, 2004), le prix Renaissance de la nouvelle pour « Hôtel intérieur nuit » (HB éditions, 2004) et a récemment publié « Le Jardin à moustaches » (Le Castor Astral, 2007).

Source : News Press

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *