Une campagne de sécurité routière contre la vitesse excessive

Sensibiliser les conducteurs aux dangers d’une vitesse trop élevée, c’est le but de la nouvelle campagne de la sécurité routière en ce mois de février 2013. Déclinée en 7 spots radio, elle sera diffusée sur les ondes du 9 au 26 février et du 11 février au 9 mars sur internet.

Une cause majeure de la mortalité routière :

Une vitesse trop grande ou inadaptée augmente considérablement les risques d’accidents de la route, ainsi que la gravité des dommages – matériels, mais surtout physiques – occasionnés. Tout comme l’alcool au volant, la vitesse est un facteur important de mortalité sur les routes : en 2012, elle est à l’origine de plus de 26 % des accidents mortels.

Bien que les usagers fassent des efforts – la vitesse moyenne a baissé de 10 km/h en 10 ans – 28 % d’entre eux reconnaissent tout de même dépasser les limitations quand ils sont pressés ou quand ils se sentent en confiance. Pourtant, celles-ci doivent être respectées dans l’intérêt de tous, c’est pourquoi l’état de la route, de la voiture ou encore les conditions climatiques sont des facteurs qui doivent être pris en compte dans la conduite.

« Plus vous roulez vite, plus les conséquences sont irréversibles » :

Dans cette optique de sensibilisation à la vitesse, la Sécurité Routière a mis en place 7 spots radios construits autour de 7 scenarii concrets pour expliquer comment on met en danger sa vie et celle des autres avec une conduite trop rapide. Le ton utilisé y est pédagogique et se base sur des lois physiques – la distance d’arrêt, l’énergie dégagée par le choc – et sur les limites physiologiques de l’homme – réduction du champ visuel, temps de réaction, résistance aux chocs.

L’occasion de rappeler les conséquences irréversibles des accidents à vitesse élevée, avec des messages ciblés et diffusés aux heures où les automobilistes effectuent leurs trajets quotidiens (davantage générateurs d’accidents).

Une réponse à Une campagne de sécurité routière contre la vitesse excessive

  1. Économie de carburant dit :

    Et même sans penser forcément au danger immédiat, il y a aussi le danger de la pollution et de la surconsommation. Rouler en excès de vitesse, selon la vitesse du moins, amène à augmenter sa consommation en carburant. C’est contradictoire car les gens sont de plus en plus prêts à tout pour faire des économies mais quand il s’agit de vitesse, bizarrement c’est pas le cas !
    Peut-être des campagnes de sécurité routière basées sur le carburant et la pollution pourraient être efficaces, à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *