Insolite : une technique ingénieuse pour faire suivre le code de la route

Décidément, la police indienne ne manque pas d’idées, pour inciter leurs concitoyens à respecter le code de la route : après le passage piéton, inculqué grâce aux Beatles (reprise de la pochette de l’album « Abbey Road » pour une campagne de sécurité routière à Calcutta), elle fait appel à des policiers en carton.

La police de Bangalore a, en effet, mis en place des mannequins le long des routes, de manière à faire croire à la population qu’elle est surveillée. Si de telles mesures sont initiées, c’est essentiellement à cause du nombre grandissant de tués sur les routes, et cela, même si le pays ne compte que peu de voitures. Or, c’est en raison du manque d’application de la loi, que les automobilistes indiens ne respectent pas les règles de circulation. « Dans les villes indiennes, les conducteurs ne respectent pas le code de la route lorsqu’il n’y a pas de policiers à proximité, ils grillent les feux et prennent les sens interdits » explique le commissaire de la police de Bangalore, MA Saleem

Comme les forces de l’ordre ne peuvent pas être partout, ce dernier a suggéré cette alternative : une présence 7 jours sur 7 et 24h sur 24, par l’entremise de policiers en carton. Les premières réactions des automobilistes sont mesurées mais certains d’entre eux déclarent déjà s’être fait avoir par cette ruse : « Deux ou trois fois, nous avons pensé qu’un vrai policier se tenait là, alors nous avons ralenti » déclare l’un d’entre eux, à la chaîne de télévision indienne NDTV.

Initialement, si cette initiative ne concernait que 3 faux policiers, elle va se poursuivre et en accueillir d’autres, très prochainement, même si les policiers en carton seront relevés chaque nuit, afin de limiter les vols. Une idée peu onéreuse, qui pourrait faire des émules en France, surtout lorsque l’on sait que de telles pratiques sont déjà utilisées, en Amérique du Nord et en Grande Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *