9 piétons morts dans le Rhône en 2012 : la préfecture réagit

L’an dernier, 9 piétons ont trouvé la mort dans la région lyonnaise. Cela représente concrètement près de 17 % des tués sur la route : beaucoup trop aux yeux du Préfet du Rhône, qui a décidé d’agir en conséquence.

En ville, si les automobilistes manquent très souvent de prudence, beaucoup de citadins marcheurs font eux-aussi preuve d’une dangereuse inattention. La musique à fond dans les écouteurs ou le téléphone vissé aux oreilles, ils ne regardent pas toujours avant de traverser, passent devant les bus ou se faufilent entre les voitures aux abords des intersections. Ces piétons insouciants sont la cible de la campagne d’affichage organisée par la préfecture du Rhône en partenariat avec les transports en commun lyonnais.

Ainsi, du 4 au 10 mai 2013, des affiches visant à sensibiliser les usagers seront placardées dans tous les bus de la ville. La préfecture espère ainsi pousser les piétons à prendre conscience de la dangerosité de leur comportement au quotidien. Elle tient à faire réaliser qu’en cas de choc, une personne non-véhiculée reste très vulnérable, et ce même si la voiture roule à une vitesse raisonnable. Si le nombre de renversés qui décèdent suite à leurs blessures est encore trop élevé, la quantité d’individus heurtés par un véhicule est bien plus conséquente – et une partie d’entre eux garde d’importantes séquelles.

A noter qu’une mesure d’une envergure semblable a déjà été prise le mois dernier du côté de Toulouse : les policiers ont déambulé dans les rues afin de transmettre un message de prudence et de respect des règles. Huit décès de piétons, cyclistes et motards ont, en effet, été comptés en Haute-Garonne depuis le début de l’année. Ce constat pointe du doigt la nécessité d’une action généralisée visant à inculquer aux urbains une attitude moins négligente et plus prudente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *