40 millions d’automobilistes alerte sur les radars pièges

L’association « 40 millions d’automobilistes » vient de publier les résultats d’un « audit participatif », réalisé à l’aide d’automobilistes concernés par le sujet, et destiné au ministre de l’intérieur, Manuel Valls. Ce document porte sur les « radars pièges » : il pointe du doigt dix situations estimées « piégeuses », et propose sept mesures dont le but est de rendre plus acceptable ce système.

Parfois cachés, installés après le danger qu’ils sont censés prévenir, ou encore dans une descente : ce sont ces radars dits « pièges » que souhaite dénoncer l’association « 40 millions d’automobilistes », en mettant entre les mains du ministre un audit participatif, réalisé grâce aux témoignages d’automobilistes.

Avec ses 320 000 adhérents, l’association entend faire entendre sa voix, tout en précisant qu’il ne s’agit pas de s’opposer à la politique générale des radars, mais simplement de tirer la sonnette d’alarme quant aux excès de ce système.

On peut par exemple citer l’exemple, rapporté plusieurs fois par les automobilistes, d’une route située sur l’axe Tours-Le Mans, où un radar flashe les véhicules circulant à plus de 70 km/h, quand l’autre sens de la route est limité à 90 km/h.

De son côté, et avec 26 % des accidents mortels en 2012 liés directement à une vitesse excessive, le ministre de l’Intérieur souhaite poursuivre sa politique en matière de sécurité routière. Manuel Valls compte donc utiliser tous les outils à sa disposition pour atteindre son objectif, à savoir faire diminuer le nombre de morts sur les routes, en faisant chuter leur nombre de 4 000 à 2 000 d’ici 2020.

Conscient que les radars « sauvent des vies », il entend ainsi continuer et ne pas baisser la garde, même face à cet audit participatif, qu’il prendra néanmoins en considération.

Une réponse à 40 millions d’automobilistes alerte sur les radars pièges

  1. Vergne dit :

    ras le bol de cette arnaque on perd son droit de travailler pour des excès de 2 ou 3 km /h
    comme dans le travail lenteur et zéro risques. , nous donnent la France qui perd.
    On nous rabâche le nombre de morts en moins pendant ce temps les préfets nous expliquent que l on éclaire plus les autoroutes pour une question de sécurité, alors que ce sont a l origine les gitans qui volaient les câbles en cuivre d alimentation des lampadaires. Et que l état ne change plus faute de recettes fiscales supplémentaires. Tiens un nouvel impôt a inventer on en a pas assez

    Essayez de rouler la nuit lors qu il pleut avec les phares en face et les lignes blanches tellement défraîchies sur l a15 que l on y voit rien.
    Comme pendant l hiver on ne déneige plus certaines routes secondaires pour plus de sécurité peut être.
    Quand de gauche comme de droite va t on arrêter de prendre l automobiliste pour un pigeon et un crétin, et certains gendarmes zélés et sur d eux sur la route vont ils se déplacer dans les cites ou l on se bat a coup de kalachnikov.
    Vraiment et je suis poli, on en a plein le cul d être pris que pour des cons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *