Sécurité routière : sur la bonne voie pour ce premier trimestre

Alors que la fin de l’année scolaire approche à grands pas, et avec elle le flot de voitures gagnant les lieux de villégiature, l’heure des premiers bilans a déjà sonné. Et, pour ce premier trimestre 2013, il est plutôt encourageant.

On note en effet une diminution de la mortalité sur les routes, avec une baisse de 15.4 % pour avril 2013 par rapport à avril 2012. Et ce, même si le nombre de tués sur ce mois s’élève à 234.

Quant au nombre d’accidents corporels et de blessés sur les routes de France, il demeure relativement stable en comparaison avec 2012, à savoir 4 451 accidents corporels en avril 2013 pour 4 426 en 2012, et 5 576 blessés en avril 2013 pour 5 602 en 2012. On observe toutefois une augmentation de 9.6 % du nombre de blessés hospitalisés.

Aussi, si le mois d’avril affiche une nette amélioration en matière de sécurité routière, c’est tout le premier trimestre qui est concerné, avec une diminution de 12.1 % pour les personnes tuées et 10.2 % pour les blessés.

Globalement, ce sont 238 vies qui ont été sauvées entre 2012 et 2013, par rapport à 2011-2012, avec respectivement 3 525 tués et 3 763. Ce constat, même s’il est positif et reflète une tendance qui semble s’installer, ne doit pas faire oublier que la route continue de tuer.

C’est d’ailleurs ce que pense et affirme le ministre de l’intérieur Manuel Vals qui, s’il a salué ces résultats encourageants, a également insisté sur l’importance de maintenir les efforts, en ajoutant que la sécurité routière est « une affaire de pédagogie permanente ». Il a en outre rappelé sa volonté de faire baisser le nombre de morts et de blessés sur les routes, en soulignant son objectif d’atteindre moins de 2 000 morts d’ici à 2 020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *