Nombre de tués sur les routes : les très bons résultats du mois de mai

95 vies épargnées, et une diminution de 29.5 % par rapport à mai 2012 : le mois de mai 2013 affiche de très bons résultats en matière de sécurité routière. Il s’agit d’ailleurs du mois de mai le moins touché par la mortalité sur les routes françaises depuis 1957.

De même, les accidents corporels sont passés de 5 193 à 4 555, soit une baisse de 12.3 %, confirmée par le nombre de blessés, lui aussi en chute spectaculaire avec environ 11 % (5 892 en 2013 pour 6 593 en 2012).

En raison à cela : la météo, la crise et l’augmentation du nombre de radars sur les routes. Il est vrai, en effet, que les conditions météorologiques ont été peu propices aux excursions et escapades généralement associées au mois de mai. Notamment en ce qui concerne les deux roues, qui ont dû se résoudre à laisser leur véhicule au garage.

La crise a aussi son rôle à jouer dans ces chiffres. Face à la situation actuelle, les automobilistes ont adopté de nouveaux comportements de conduite, et n’hésitent pas à réduire leurs déplacements en voiture, voire à privilégier les transports en commun ou le co-voiturage.

Quant à la multiplication des nouveaux radars (radars embarqués, radars tronçons, radars aux feux rouges), ils sont aussi l’une des causes de la diminution de la mortalité sur les routes. Les français sont plus vigilants en termes de vitesse, ce qui a un impact sur le nombre de tués et de blessés.

On ajoutera enfin que cette tendance à la baisse tend à s’installer sur la durée, puisqu’elle est de 9 % sur les douze derniers mois.

Voilà enfin une bonne raison de se féliciter de la crise et de la météo du moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *