Port obligatoire de la ceinture de sécurité, 40 ans plus tard

Avec plus de 16 000 décès sur les routes françaises en 1972, les autorités tirent la sonnette d’alarme et planchent sur de nouvelles réglementations : afin de limiter la mortalité au volant, le port de la ceinture de sécurité apparaît, à l’époque, comme une mesure absolument indispensable.

Plus de 20 ans pour démocratiser la ceinture

Si, dès le 1er juillet 1973, une première loi emblématique réglemente le port de la ceinture de sécurité, elle reste encore insuffisante pour prouver ses effets : son utilisation, extrêmement rare à l’arrière de la voiture, reste – également – facultative en ville. Finalement, ce n’est qu’en octobre 1979 qu’une nouvelle mesure contraint les français à s’attacher de jour comme de nuit et ce, sur tous types de routes. Parallèlement, de nombreuses campagnes de sensibilisation naissent et jouissent, grâce au développement des médias, d’une facilité de diffusion de plus en plus grande. Ainsi, en 1986, la sécurité routière se félicite d’une considérable baisse de la mortalité sur la route, faisant passer sous la barre des 10 000 le nombre de décès annuels.

Des années 1990 à aujourd’hui : moins de souplesse et plus de sécurité

Tandis que la route se fait de moins en moins meurtrière, l’État considère la baisse comme insuffisante, ce qui le pousse à travailler sur une législation plus stricte. Ainsi, dans le but d’accentuer la protection des enfants, la ceinture devient obligatoire à l’arrière en 1990, puis la disposition d’un équipement adapté pour les moins de 10 ans est réglementée dès 1992. Après avoir multiplié les publicités et affiches prouvant l’importance de la ceinture de sécurité à l’avant comme à l’arrière de la voiture, le message semble, dans les années 2000, être plutôt bien passé : si on observe encore quelques négligences, une grande majorité d’individus pense, chaque jour, à rester attaché en toutes circonstances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *