Juillet marque les premiers départs des estivants

Bouchon de voitures dans une grande ville

Comme chaque année, plus de 35 millions de voitures vont fouler les routes françaises. Comme chaque année, Bison-futé va devenir rouge voire noir. Comme chaque année, l’excitation du départ entame notre vigilance. Par conséquent, voici quelques règles à bien retenir pour vivre – le plus sereinement possible – votre trajet de l’été, qu’il soit prévu en juillet ou en août.

Gigantesque bouchon de voitures en ville

Vérifier l’état de sa voiture

Un grand trajet suppose de nombreuses vérifications : les niveaux (refroidissement, frein ou huile), les essuie-glaces, la pression des pneus (surtout si vous êtes chargé) et le bon fonctionnement des phares voire leur nettoyage pour ne pas perdre de visibilité.

Choisir ou, à défaut, optimiser le départ

Si Bison futé prend de la couleur le vendredi, le samedi et le dimanche, il est préférable d’éviter de circuler ces jours-ci. Si d’aventures, le départ devait se dérouler en fin de semaine, il peut être envisagé de faire une partie du trajet de nuit afin de limiter les bouchons. A noter, le trajet du Tour de France 2013 qui peut générer quelques difficultés supplémentaires.

Se préparer aux petits pépins

Gilet réfléchissant avec Karl Lagerfeld

Malgré les petites vérifications usuelles, vous n’êtes pas à l’abri d’une mésaventure mécanique : gilet rétro-réfléchissant et triangle de signalisation seront alors nécessaires. Par ailleurs, les départs en vacances sont synonymes de voitures chargées mais il est impératif de ne pas laisser d’objet « mouvant » dans l’habitacle car, en cas de choc, il se transformera en projectile. Enfin, la gourde d’eau préviendra de la déshydratation en cas de grosses chaleurs.

Conduire reposé(e) et concentré(e)

Attention, les longs trajets ne s’appréhendent pas avec une petite nuit de sommeil ! Et, pour rappel, une pause de 10 minutes doit être prévue toutes les deux heures. De même, si les aliments gras et sucrés sont déconseillés au déjeuner de midi (difficulté de digestion), la musique trop forte, la cigarette à la fenêtre ou encore le téléphone sont autant de comportements à proscrire au volant pour ne pas entamer votre concentration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *