La Sécurité routière informe les conducteurs étrangers de la réglementation sur les routes françaises

Jean-Louis BORLOO, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, Dominique BUSSEREAU, secrétaire d’État chargé des Transports, et Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, présentent une action de sensibilisation aux règles de circulation françaises auprès des conducteurs étrangers qui transitent ou séjournent en France.

La France est la première destination touristique européenne et un pays de transit essentiel des déplacements nord-sud. Au cours de l’été, et tout particulièrement lors du grand chassé-croisé du 1er week-end d’août, la fréquentation des routes de France par des non-résidents est maximale sur les grands axes de liaison et dans les différentes zones touristiques. Pour rappeler les règles de conduite aux conducteurs étrangers, la Sécurité routière, en partenariat avec les sociétés d’autoroutes, diffuse trois documents qui leur sont spécifiquement destinés, afin que leur voyage s’effectue dans les meilleures conditions de sécurité.

Un dépliant en allemand, en anglais, en espagnol et en italien pour connaître les règles essentielles du Code de la route.

Driving in France, Fahren in Frankreich, Conducir en Francia, Guidare in Francia, (conduire en France) respectivement en anglais, allemand, espagnol et italien, donnent dans chacune de ces langues les conseils indispensables concernant le port de la ceinture de sécurité, l’alcool, l’usage du téléphone portable au volant, la présence du gilet de sécurité et du triangle de pré-signalisation (également obligatoires pour les véhicules des non-résidents).

Un imprimé en anglais sur les vertus de l’éco-conduite.

Good reasons for treading lightly on the accelerator, les bonnes raisons pour lever le pied de l’accélérateur sont déclinées dans la langue de Shakespeare : conduire moins vite, c’est moins d’accidents, moins cher et moins de CO2.

Un dépliant en anglais entièrement consacré aux vitesses autorisées.

Speed limits, what are the rules on French roads ? (la vitesse, quelle réglementation sur les routes françaises ?), est le titre de cet imprimé en quatre volets qui rappelle les principales limitations de vitesse en France (130 km/h sur autoroute, 110 km/h sur route à deux chaussées, 50 km/h en agglomération) et les sanctions encourues en cas de dépassement (possibilité pour les forces de l’ordre de suspendre un permis de non-résident en cas de grand excès de vitesse (supérieur à plus de 50 km/h) et confiscation du véhicule en cas de non-paiement immédiat de l’amende encourue).

C’est le nombre croissant d’infractions à la vitesse constatées par les non-résidents pendant l’été qui est à l’origine de cette action de sensibilisation. Pendant la période estivale, la proportion de voitures étrangères relevées en excès de vitesse augmente considérablement. Elle passe de 20 % en temps normal à plus de 30 % l’été. Les plaques de non-résidents les plus relevées en 2008 ont été allemandes (364 943), puis espagnoles (305 456) et néerlandaises (110 954). L’objectif de ces trois dépliants est d’informer les touristes étrangers pour que leur voyage s’effectue dans les meilleures conditions de sécurité. Si les non-résidents sont impliqués dans seulement 1,7 % des accidents corporels (chiffre 2007), ceux-ci sont cependant plus graves. Sur autoroute, les véhicules étrangers qui représentent 10 % du trafic, sont impliqués dans 9 % des collisions mortelles.

« Adopter une conduite responsable durant son voyage, c’est respecter l’environnement, c’est aussi protéger sa vie et celle des autres. Tous les conducteurs sont concernés par ce message. Les touristes étrangers qui visitent notre pays, mais aussi nos concitoyens qui se rendent hors de France, tous doivent adopter une conduite sereine et respectueuse des règles en vigueur dans les pays qu’ils traversent. Les vacances doivent être avant tout de la détente et du bonheur », souligne Jean-Louis BORLOO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *