Le grand chassé-croisé de l’été : plus de 160 000 véhicules en route !

Bouchon de voitures dans une grande ville

Samedi 3 et dimanche 4 août avait lieu le – désormais célèbre – chassé-croisé de l’été. A défaut d’assaillir nos étendues de sable, les vacanciers ont, samedi dernier, noirci nos autoroutes – puisqu’ils étaient plus de 160 000 à sillonner le pays. Retour sur le week-end le plus chargé de la saison.

Bouchon sur l'autoroute A7

Un samedi en dents de scie

Bison Futé l’avait redouté, et – comme souvent – ne s’est pas trompé : samedi a été noir sur nos grands axes, et ce dans les deux sens. Selon le Centre National d’Information Routière (CNIR), le pic de circulation s’est situé aux alentours de 13h, lorsque près de 830 km de bouchons étaient recensés sur la France entière. Bien heureusement, la situation s’est relativement vite apaisée, puisque, dès 15h, ce chiffre s’est vu diviser par deux. Globalement, les statistiques restent très proches de celles de l’an dernier où, à la même époque, le pic d’encombrement – perçu à 12h30 – s’élevait à 825 km. Comme toujours, les zones les plus touchées étaient celles qui mènent vers les sites les plus recherchés. Ainsi, la vallée du Rhône a, tout au long de la journée, roulé au ralenti.

Un retour au calme dès le dimanche

Pour le plus grand bonheur des estivants ayant différé leur trajet, dimanche était classé vert par Bison Futé. Cependant, les autorités ont noté un trafic toujours soutenu vers le sud, notamment dans le sens des départs. Ainsi, au niveau de la vallée du Rhône, des mesures de prévention ont été prises – telles la régulation de la vitesse – pour éviter que les embouteillages ne se forment trop vite. Finalement, il fallait, tout de même, compter près d’une heure de route en plus pour joindre Lyon à Orange, malgré les prévisions optimistes de Bison Futé. Désormais, les prochaines difficultés attendues seront – surtout – dans le sens des retours, après la période clé du 15 août … Prudence, donc, sur tous les axes français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *