Signature d’un partenariat pour sensibiliser les professeurs stagiaires au risque routier

Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, et Gilles BAILLAT, président de la Conférence des directeurs d’IUFM (Instituts universitaires de formation des maîtres) signent une convention-cadre avec un double objectif : sensibiliser les professeurs stagiaires à la problématique de la sécurité routière, et par leur intermédiaire, transmettre les messages de prévention à leurs futurs élèves.

Les jeunes sont les principales victimes de la route

310 enfants (0-17ans) sont morts sur les routes en France en 2008 (Source : dernier bilan de l’Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR)). Malgré une diminution de cette mortalité par rapport à 2007 (385 personnes tuées) pour cette catégorie d’usagers particulièrement vulnérable, elle reste insupportable et donne toute son importance à l’éducation routière qui doit être dispensée dès le plus jeune âge.

Par ailleurs, la plupart des professeurs stagiaires en IUFM appartiennent eux aussi à une catégorie particulièrement sinistrée par l’accidentalité routière : en effet, les 18-24 ans paient encore un lourd tribut avec 1 005 personnes tuées en 2008 soit 22,6 % du nombre total de morts enregistré cette année sur les routes. Par rapport à 2007 (1 048 tués), cette mortalité est cependant en léger recul avec 43 vies épargnées.

La convention renforce l’importance accordée à la sécurité routière dans la formation des professeurs stagiaires

L’objectif est de sensibiliser les futurs adultes au risque routier pour qu’ils intègrent dès le plus jeune âge les bons comportements en matière de sécurité routière.

Cet accord prévoit notamment un module de formation destiné aux professeurs stagiaires des IUFM dont l’élaboration est confiée à l’IUFM d’Aquitaine.

La Conférence des directeurs d’IUFM (CDIUFM) rassemble les directeurs des 32 IUFM métropolitains et d’Outre-mer. Elle forme chaque année près de 25 000 professeurs stagiaires (premier et second degrés) et se mobilise aujourd’hui pour apporter une contribution efficace à la baisse de l’accidentalité des jeunes.

Plus d’informations sur le site de la CDIUFM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *