Sécurité routière : bilan du week-end de la Toussaint

Au vu des chiffres de la mortalité routière pour cette année 2009, le week-end de la Toussaint était attendu avec anxiété par tous les acteurs de la sécurité routière. Jeudi, à la veille du grand jour des départs, Jean-Louis Borloo regrettait que « tous les ans, le week-end de la Toussaint soit particulièrement meurtrier », et recommandait bien sûr « la plus grande prudence » aux conducteurs.

De prime abord, les chiffres avancés pour ce week-end traditionnellement meurtrier sont moins élevés que ceux de l’année dernière. L’AFP annonce ainsi un total de 26 tués sur les routes entre le vendredi 30 et le dimanche 1er novembre, contre 39 pour le week-end de la Toussaint 2008. Mais attention, les 26 tués concernent uniquement la France métropolitaine. Si l’on prend en compte la totalité des départements français, les résultats grimpent en flèche : pendant ce week-end, 8 personnes ont trouvé la mort en Nouvelle-Calédonie. En intégrant cette donnée, les chiffres définitifs pour 2009 risquent fort de monter à 34 tués contre 40 pour le week-end de la Toussaint 2008.

Même relativisés, les chiffres du week-end de la Toussaint 2009 restent plus bas que ceux de 2008. La Sécurité Routière attribue ces résultats à « la mobilisation de tous ». En vérité, il semble que ce week-end de la Toussaint 2009 a surtout bénéficié des dates de vacances scolaires qui « ne collent pas » avec celles du fameux week-end : la circulation sur les routes a donc été moins dense – vendredi et dimanche étaient classés orange par Bison Futé, tandis que samedi restait au vert. Une bonne idée à retenir pour 2010 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *