Bilan de sécurité routière 2009 : décembre sauve la mise

Alors que la deuxième moitié de l’année laissait supposer un bilan catastrophique pour la mortalité routière en 2009, alors que tous les experts, y compris ceux de l’Observatoire National Interministériel de Sécurité Routière, tablaient encore tout récemment sur une hausse du nombre de morts comprise entre 2 et 3 % , les chiffres du mois de décembre ont été tellement en-dessous de toutes les prévisions que la tendance annuelle a pu être inversée…

L’année 2008 affichait le triste score de 4275 tués sur les route, l’année 2009 n’en comptabilise « que » 4262.

Mathématiquement, donc, la mortalité routière en 2009 est en baisse pour la huitième année consécutive, avec 13 morts de moins pour l’année – pour l’instant. Car, pour connaître les chiffres définitifs de l’année 2009, il faudrait en principe attendre le 1er février 2010 : en France, la comptabilisation pour la mortalité routière se fait à 30 jours…

Quoi qu’il en soit, la baisse de la mortalité routière enregistrée pour cette année 2009 reste très modeste : 0,3 % seulement contre 7,5 % en 2008. Et les chiffres du mois de décembre 2009 y sont pour beaucoup, puisque 295 personnes ont perdu la vie pendant ce mois, ce qui représente une baisse de 18,5 % par rapport à l’année précédente.

Bien que la baisse de la mortalité représente une constante depuis plusieurs années, on peut prévoir qu’elle ne sera plus possible au-delà d’un certain seuil : la question est de savoir si ce seuil a d’ores et déjà été atteint, ou si, comme l’avait souhaité Nicolas Sarkozy, l’objectif des moins de 3000 morts sur les routes est réellement envisageable…

Petite note encourageante toutefois pour l’année 2009 : mortalité routière mise à part, les autres chiffres annoncés par l’ONISR sont beaucoup plus nets et justifient un soupçon d’optimisme : pour l’année 2009, on compte une baisse de 22 % pour les accidents, une baisse de 25,1 % pour les blessés et une baisse de 20,1 % pour les hospitalisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *