Les voitures électriques trustent le marché norvégien

Enorme succès de la leaf de Nissan en Norvège
Malgré tous les préjugés concernant les voitures électriques – trop chères, pas assez autonomes – les Norvégiens se sont épris de ces modèles écologiques. Aujourd’hui en tête des ventes, ces automobiles ont la cote, surtout la Leaf de Nissan. Cet engouement est entraîné par les diverses mesures fiscales, intéressantes pour les Scandinaves.

En tête du marché

Mignonne, simple et très silencieuse, la Leaf Nissan s’est classée, de façon inattendue, en tête du marché automobile, en Norvège. 716 livraisons en octobre : le modèle représente aujourd’hui 5,6 % des commandes nationales ! Le pays scandinave rejoint ainsi, au palmarès, les territoires novateurs comme le Japon et la Californie aux États-Unis. Toutes marques confondues, les voitures électriques se sont appropriées, avec succès, 7,2 % de parts de marché, soient plus de 900 véhicules vendus. Ce chiffre a pratiquement doublé depuis l’année 2012 ! Même si la Norvège est un des plus grands exportateurs de pétrole, les barrages électriques y sont nombreux. Mais c’est sans compter les multiples mesures incitatives mises en place par le gouvernement. Financièrement, les habitants s’y retrouvent en achetant une voiture électrique, un point sur lequel la France souhaite, à l’avenir, prendre exemple.

Des mesures incitatives comme des bornes de recharges nombreuses

Des mesures incitatives

Les propriétaires de voitures électriques ont de nombreux avantages en contrepartie de cet achat onéreux. Ainsi, ils échappent à la fiscalité sur l’automobile, particulièrement lourde en Norvège. Ils peuvent également emprunter les couloirs de bus, se garer – gratuitement – dans les parkings publics et ne pas payer les taxes de péages urbains. En plus de ces mesures financières, des villes comme Oslo ou Bergen ont développé un large réseau de recharges. Un point sensible pour la France puisque, si le nombre de bornes y est équivalent, la population, en Norvège, y est douze fois moins importante. Il faut, cependant, que ces incitations soient maintenues par les autorités pour que le marché des voitures électriques continue de croître…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *