Design et écologie au Salon de l’automobile à Tokyo

Toyota FCV 2013 présentée au Salon de Tokyo

Mercredi 20 novembre 2013, Tokyo ouvrait les portes de sa 43e édition du Salon de l’automobile. Cette année, l’écologie et le design sont à l’honneur. Électricité ou hydrogène ? Les 177 constructeurs présents n’ont pas encore tranché.

Une compétition écologique

Les deux grandes tendances écologiques du moment se font la guerre. Le premier constructeur mondial, Toyota, a opté pour la voiture à hydrogène gazeux, dotée d’une pile à combustible. Il espère que son prototype – le FCV – vivra une commercialisation à grande échelle d’ici deux ans. Ses atouts sont plus qu’encourageants : la recharge se fait en seulement quelques minutes, pour une autonomie d’environ 700 km. De plus, cette énergie existe à l’état naturel et le véhicule ne rejette que de l’eau. Zéro pollution certes, mais les partisans de l’hybride cassent le mythe. En effet, la voiture à hydrogène reste chère (75 000 euros pour la Toyota), et les bornes de recharge sont trop rares. Du coup, Volkswagen profite de la faille pour présenter sa Twin Up et son petit moteur hybride diesel. Avec une consommation de 1,1 litre au 100, l’entreprise allemande laisse rêveur.

Suzuki Crosshiker présentée au Salon de Tokyo

Une tendance design et numérique

Le salon de l’automobile de Tokyo, c’est aussi le lieu de tous les possibles. Les constructeurs japonais s’en donnent à cœur joie pour présenter des modèles design et des technologies très avancées. Suzuki se lance dans la miniature avec quatre concepts-cars version petits 4×4 ; Honda s’offre une seconde jeunesse avec la décapotable S 660. Mais la star du salon est sans conteste l’électronique embarquée. La voiture de demain est connectée, dotée d’une vision à 360°, de l’assistance à la conduite, voire même du pilote automatique. Selon le grand cabinet de conseil Booz & Company, la connectique avancée pour les automobiles constituera un marché mondial de 110 milliards d’euros, d’ici 2020. L’automobile du futur sera donc écolo et branchée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *