La Prévention routière se mobilise pour les fêtes

Distribution d'ethylotests pour les fêtes de fin d'année

L’année 2013 touche à sa fin, clôturée par Noël et le Nouvel an. Ces fêtes de fin d’année sont malheureusement critiques pour les conducteurs, à cause des nombreux excès qui les accompagnent. Afin de prévenir des dangers de l’alcool, l’association de la Prévention routière a lancé, samedi 14 décembre, une campagne de sensibilisation dédiée.

Des éthylotests pour tous

« Pour les fêtes, éclatez-vous mais pas sur la route », voici le slogan de la campagne de la Prévention routière, pour les fêtes de fin d’année. Le coup d’envoi de cette mobilisation était samedi 14 décembre, avec une distribution géante de 65 000 éthylotests. Les bénévoles se sont mobilisés dans 120 villes de France ; à Bordeaux, 500 éthylotests sont partis en seulement 1h sur la place de la Comédie. L’association rappelle que le taux d’alcoolémie est à son maximum une heure après l’absorption du dernier verre, il ne diminue ensuite que de 0,15 g/l par heure. L’alcool a des effets désinhibiteurs qui peuvent amener le conducteur à prendre des risques inopportuns. La vigilance, le temps de réaction et la résistance à la fatigue sont aussi très diminués. En 2012, 1 000 personnes sont mortes sur les routes, à cause de l’alcool.

Campagne de la prévention routière pour les fêtes de fin d'année

Une mobilisation sur les réseaux sociaux

Twitter joue aussi sa part préventive, avec le hashtag  #RentrerEnVie. L’objectif est de sensibiliser le public à prévoir une alternative à la conduite, pour bien terminer la soirée. Le site www.rentreenvie.fr donne des conseils pratiques – et simples – comme dormir sur place, désigner un Sam (capitaine de soirée), prendre les transports en commun pour rentrer, ou commander un taxi. L’objectif est d’organiser son retour de soirée, en toute sécurité. Du 24 décembre 2013 au 2 janvier 2014, les Français sont invités à tweeter leurs engagements, qui seront ensuite comptabilisés : ils s’afficheront sur un panneau géant, place de la République, à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *