Prévention routière : le spot choc néo-zélandais

campagne neo zelandaise de sécurité routièreLe 8 janvier 2014, la New Zeland Transport Agency – sécurité routière néo-zélandaise – a lancé une vidéo de prévention sur la toile. Le buzz est immédiat, d’après les associations de prévention routière ce succès est dû au juste dosage du spot, qui ne cherche pas à culpabiliser le public.

« Mistakes »

Deux automobilistes imprudents tentent de négocier leur survie, juste avant l’accident. C’est la mise en scène choisie par la New Zeland Transport Agency, dans un spot préventif intitulé « Mistakes ». La vidéo met l’accent sur les erreurs dues au manque d’attention des conducteurs, qui peuvent leur être fatales. On voit d’abord deux voitures roulant visiblement trop vite et arrivant à une intersection. Le spectateur imagine la collision, mais en fait le temps s’arrête et les deux automobilistes sortent de leur voiture. Commence alors un dialogue désespéré, comme une négociation. A ce carrefour, l’un pensait avoir le temps de passer, l’autre se rend compte qu’il roulait bien trop vite. Un enfant se trouve à l’arrière d’un des véhicules, malgré leurs efforts la collision aura, fatalement, lieu.

 campagne neo zelandaise de sécurité routière

Pas de spectaculaire

48h après sa mise en ligne, le spot générait déjà 5 millions de vues. Les retours des internautes sont également assez élogieux face à l’originalité de ce spot. En effet, les erreurs commises par les deux automobilistes ne sont pas liées à un comportement dangereux, comme la prise d’alcool ou de drogue au volant. La situation de départ est également anodine ; en d’autres termes, cela pourrait arriver à tout le monde. Pour Jean-Claude Robert, délégué général de l’association PSRE (Promotion et Suivi de la Sécurité Routière en Entreprise), le spot ne fait pas appel au spectaculaire. D’après lui, « les gens ne sont plus réceptifs au réalisme qui prévalait, par exemple, dans les campagnes des années 2000 ». Une vidéo qui réveille les consciences sans les brutaliser.

Une réponse à Prévention routière : le spot choc néo-zélandais

  1. Association La Prévention Routière dit :

    Comme les très nombreux internautes qui ont visionné ce spot, notre association s’est intéressée à cette campagne au ton novateur. Au point, par exemple, de la faire partager aux lecteurs de notre newsletter ou encore sur les réseaux sociaux.
    Mais en lisant votre blog, il nous semblé important d’apporter une précision concernant le comportement des conducteurs. Dans ce spot, les erreurs commises par les automobilistes sont bien liées à un comportement dangereux : une vitesse trop élevée dans un cas, un temps d’arrêt insuffisant pour laisser passer le véhicule en circulation, dans l’autre.
    Ce que le spot, nous semble-t-il, voulait précisément exprimer, c’est le risque provenant de ce que les conducteurs considèrent trop souvent à tort comme de petites s erreurs sans conséquences. Et pour être anodins et répandus, ces comportements n’en sont pas moins dangereux. Conduire sous alcool ou sous drogue ne constituent pas les seuls risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *