Le système EAD dans les autocars

ead-transport-enfant

En janvier 2010, le ministère des Transports a rendu obligatoire le dispositif EAD – l’Ethylotest Antidémarrage – dans tous les autocars destinés à transporter des enfants. Depuis le 20 janvier 2014, le ministre Fréderic Cuvillier a lancé une campagne de sensibilisation visant à accélérer le processus d’installation.

Sécurisation des transports d’enfants

D’ici 2015, tous les véhicules de transport en commun d’enfants seront équipés d’un éthylotest antidémarrage. Ce  dispositif s’inscrit dans la lutte contre les risques liés à l’alcool, en accord avec la Sécurité routière. Les conducteurs sont déjà, et depuis 2004, soumis à une législation plus stricte que pour les autres automobilistes. Le taux maximal d’alcoolémie est de 0,2 gramme d’alcool par litre de sang, contre 0,5 gramme pour les autres conducteurs. L’arrêté est effectif depuis le 1er janvier 2010 et concerne les nouveaux autocars. Quant aux véhicules en service avant ce projet de loi, ils devront adopter le système EAD, d’ici septembre 2015. Cette marge de cinq ans a permis d’effectuer les installations de façon progressive et de former les chauffeurs. A ce jour, un tiers du parc d’autocars français est équipé de l’éthylotest antidémarrage, soient 70 000 véhicules.

 ead-conducteur

Fonctionnement du système EAD

Les éthylotests antidémarrage doivent être installés par des centres agréés. Ce système est directement relié au système de démarrage du véhicule : le conducteur doit souffler dans l’appareil pour que le moteur se mette en route. Si le taux d’alcool dépasse les normes, l’autocar ne démarrera pas. Quand le moteur est en route, le système réclame une vérification toutes les heures environ. Mais l’EAD n’arrête jamais le moteur brutalement, le conducteur est averti pour avoir le temps de se garer et de se plier au test en toute sécurité. L’appareil est aussi précis que les équipements utilisés par les forces de l’ordre : impossible de tricher, la machine reconnaît un souffle humain d’un souffle mécanique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *