Intempéries et aquaplaning : limiter les risques

aquaplaning

Depuis décembre 2013, une grande partie du territoire français est placée sous vigilance orange. Les tempêtes se succèdent à un rythme effréné et ne laissent aucun répit aux automobilistes. Sur la route, la pluie torrentielle peut rapidement devenir dangereuse. Il s’agit donc de prévenir l’aquaplaning et d’en limiter les risques.

Le danger de l’eau sur la chaussée

Petra, Ruth, Qumeira… Les tempêtes n’en finissent plus de s’abattre sur la France. Les routes sont rapidement inondées et les automobilistes doivent manœuvrer malgré les intempéries. Lorsque la chaussée est détrempée, les risques d’aquaplaning – ou aquaplanage – sont nombreux et le danger peut surgir de façon inattendue. Ce phénomène se produit lorsque l’automobiliste roule sur une flaque où l’épaisseur d’eau est très importante. Les pneus ne sont alors plus en contact avec le sol et « surfent » au-dessus de l’eau. Il devient alors impossible de maîtriser le véhicule, la perte d’adhérence peut même entraîner un tête-à-queue. Le risque est encore plus grand si les pneus sont usés et lisses, car l’absence de rainures empêche l’eau de s’évacuer.

 aquaplaning2

Limiter les risques d’aquaplaning

Afin d’éviter l’aquaplaning, il faut que l’automobiliste adapte sa conduite aux conditions météorologiques. Il s’agit d’éviter les flaques dans la mesure du possible, ou du moins de limiter considérablement sa vitesse – sans freiner brusquement – en cas d’étendue d’eau suspecte sur la route. C’est également le moment de vérifier ses pneus et les changer si besoin. Si malgré ces précautions le phénomène d’aquaplaning survient, le conducteur ne doit surtout pas céder à la panique. Le freinage d’urgence est à abolir, au risque d’aggraver la situation. Il est aussi vivement conseillé d’éviter de donner des coups de volant. Mieux vaut alors relâcher l’accélérateur, tenir le volant fermement avec les deux mains et tenter de maintenir la direction, sans à-coups. Les pneus retrouveront ensuite naturellement leur adhérence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *