Polynésie Française : une modernisation sévère du code de la route

coderoutepolynesie

Le 11 février 2014, le ministre en charge des transports terrestres de Polynésie Française, Albert Solia levait le voile sur les points de modernisation du code de la route. Des mesures répressives et drastiques pour lutter contre l’insécurité routière et applicables à partir du 1er avril prochain.

Un constat accablant

Les réformes du code de la route polynésien ont été initiées à la suite d’un constat alarmant : 43 % des accidents de Polynésie Française sont issus du non-respect des règles de conduite. Et, en moyenne, 30 personnes y trouvent la mort, chaque année, depuis 2008. Les facteurs clés de cette insécurité sont l’alcool (un accident sur deux), la conduite des deux-roues (qui concerne 2 accidents sur 3) et la mise en cause d’un conducteur de moins de 25 ans (un accident sur deux). Si les mesures entreprises ne sont pas « agréables », elles sont destinées à souligner « notre volonté de réduire la gravité des accidents de la route » explique Albert Solia.

Insécurité routière en Polynésie Français

Les grands changements du code

Ayant le souci d’être – avant tout – dissuasive, la réforme du code de la route en matière d’excès de vitesse se traduit entre autres par la création d’un délit – baptisé « Grand Excès de vitesse » – qui concerne les infractions commises à une vitesse supérieure à 50 km/h : le contrevenant encourra une amende de 180 000 Franc Pacifique (FCFP) et des sanctions pénales (jusqu’à trois ans de suspension du permis et confiscation de la voiture). Les travaux de modernisation du code prévoient également de sanctionner le téléphone au volant ainsi que tous les appareils dotés d’un écran. Sans oublier la présence de vitres teintées sur le véhicule. Enfin, l’usage et le port des équipements de sécurité seront, parallèlement, renforcés (triangle de présignalisation, gilet, casque pour les deux-roues, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *