Le rôle clé de la ceinture de sécurité

ceinture

La ceinture de sécurité est un équipement très important, destiné à protéger – le conducteur ou le passager – du choc d’un accident ou de l’éjection de la voiture. A l’avant comme à l’arrière, il s’agit d’un geste de survie. Tout simplement.

La ceinture dans le code de la route

Tout conducteur qui ne met pas sa ceinture de sécurité est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire. Le passager, par contre, n’encourt que la sanction financière. Par contre, si ce dernier n’a pas atteint la majorité (18 ans), les frais incombent au conducteur. A noter également qu’une personne non attachée est systématiquement contrôlée pour un dépistage d’alcool ou de drogues.

Si la règle d’or reste une place, une personne, une ceinture, il existe quelques exceptions. Des dérogations que seules des raisons médicales justifient. Telles que la morphologie d’une personne ou certaines affections. Il est également possible de ne pas porter la ceinture de sécurité pour des raisons professionnelles. A l’image des conducteurs de taxi ou d’une ambulance par exemple.

Mais attention, l’efficacité de la ceinture de sécurité n’est réelle que si cette dernière passe sur l’épaule – et non le cou – et vient s’appuyer sur les os du bassin. Dans tous les autres cas, son rôle peut être amoindri.

L'importance de la ceinture de sécurité

La ceinture contre les idées reçues

Il est régulièrement véhiculé la fausse idée comme quoi la ceinture de sécurité pourrait être dangereuse en cas d’accident car elle se bloquerait et empêcherait la personne de s’extraire de la voiture. Une réaction erronée dans la mesure où elle constitue – au contraire – le dernier rempart face à la violence du choc – pour rester conscient et quitter le véhicule.

L’autre idée reçue est de considérer la ceinture de sécurité comme un équipement personnel qui ne concerne que soi et pas les autres. Alors qu’il s’agit d’un acte de civisme dans la mesure où les accidents de la route reviennent extrêmement chers aux collectivités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *