La sécurité routière au Maroc progresse

securite-maroc

Les chiffres de l’année 2013 témoignent d’une baisse de 8,63 % du nombre de tués sur les routes marocaines par rapport à l’année précédente. La Journée nationale de la sécurité routière – qui a eu lieu le 18 février dernier – a été l’occasion de dresser un bilan et de pointer les progrès à faire.

Le bilan chiffré de l’année 2013

A l’occasion de la journée dédiée, le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique a publié les dernières statistiques : 350 personnes tuées de moins que l’année 2012 et une baisse également sensible des accidents mortels (- 8,33 %). Sans oublier le nombre de blessés graves, lui aussi, en net recul (- 6,77 %). Mais au terme de cette année, ce sont quand même 3 705 personnes qui ont perdu la vie sur les routes marocaines et plus de 10 990 autres qui ont été victimes de graves blessures. Un constat en demi-teinte : si le Maroc enregistre, ici, une seconde année de baisse, il s’agit de la rendre « structurelle et non conjoncturelle », comme le précisent les responsables du secteur.

Accident-maroc

Les objectifs à atteindre

Sous le thème « Nous sommes TOUS des piétons », la Journée nationale de la sécurité routière au Maroc a été l’occasion de rappeler que près de 80 % des victimes étaient des piétons et des utilisateurs de deux-roues. Il s’agissait donc d’essayer de prendre conscience de cette réalité afin que le comportement de chaque conducteur évolue vers davantage de sécurité. De son côté, le gouvernement a profité de cette tribune publique pour réitérer sa volonté de mettre en œuvre son plan stratégique 2013-2016, conçu autour de trois axes : la sensibilisation du public et la communication, l’éducation sur la Sécurité Routière et un axe « Recherche et Développement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *