Insolite – Une carte des routes les plus dangereuses au monde

carte-danger

Les plus téméraires en rêvaient, l’université d’Hertfordshire l’a fait : après avoir mené des études précises sur les différents axes parcourant notre planète, des chercheurs ont publié une carte entièrement interactive, pointant les routes considérées comme les plus dangereuses au monde.

Des données précieusement sélectionnées

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette carte n’a rien d’une blague ou d’un canular : basée sur les rapports de 2013 de l’OMS, elle propose une sélection de 22 routes observées dans tous leurs aspects – altitude, état général, taux de mortalité, climat ou encore manière de conduire des locaux sont autant de facteurs pris en compte. Afin de rendre ses données faciles à comprendre, l’Université ajoute à chaque route sélectionnée un taux de « facteur de peur », précisément expliqué par la suite. Si aucune route française n’est dans cette liste noire, on apprend que l’emplacement le plus dangereux se trouve en Bolivie : une voie de près de 65 kilomètres, pleine de virages autour de falaises sans barrières, porte le surnom de « Route de la mort ». D’une façon générale, on remarque que la plupart des axes dangereux se concentrent près de grandes falaises, principalement dans des zones désertes ou pays pauvres : à ces endroits, il est souvent plus difficile d’installer des dispositifs de sécurité.

route-dangereuse

Une sonnette d’alarme risquée

Tandis que, dans son but d’origine, cette carte doit tirer la sonnette d’alarme pour attirer l’attention des automobilistes sur la dangerosité de certaines routes, on ne peut s’empêcher de craindre un certain « effet inverse », directement attribué à la publication de cette carte interactive. En effet, des individus téméraires – ou un peu trop casse-cou – seraient tentés par ces différentes routes. Concrètement, certains d’entre eux éprouvent l’envie de les parcourir et, parfois même, d’immortaliser le moment en se filmant – pour, ensuite, poster la vidéo sur Youtube. Des « exploits » qui pourraient, par manque de prudence, rapidement virer au drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *