Le secteur automobile mise sur la voiture connectée

voiture-connectee2

A l’heure où le secteur automobile souffre de plus en plus, de nouveaux espoirs pourraient, contre toute attente, se trouver dans des produits au premier abord onéreux. En effet, depuis plusieurs mois, les promesses de la voiture connectée font rêver des millions de passionnés…

Une mode lancée par Apple

En mars dernier, Apple a bouleversé le monde de l’automobile avec une annonce de taille : son tout nouveau projet, CarPlay, sera bientôt lancé. Ainsi, dans le courant de l’année 2014, ce système hautement perfectionné permettra aux possesseurs d’un iPhone de le connecter directement au véhicule et, ainsi, d’utiliser l’interface Apple par l’intermédiaire du tableau de bord. Montrée au public à l’occasion du Salon de Genève, cette technologie intègre – également – le célèbre Siri : ultramoderne, cette application permet de commander le téléphone par le simple usage de la voix. Finalement, cette innovation de la marque à la pomme pourrait, rapidement, devenir un indispensable dans l’équipement de tout conducteur averti.

voiture-connectee

La revanche de Microsoft

Toujours en concurrence avec Apple, Microsoft a, naturellement, profité de l’occasion pour proposer sa propre conception de la voiture connectée. Ainsi, à l’occasion de sa récente conférence pour les développeurs, la marque a rendu public le nom du tout nouveau concurrent de CarPlay, sobrement intitulé Windows in the car. Concrètement, ce programme facilite considérablement l’utilisation du téléphone lorsque l’on conduit et, par la même occasion, aide les usagers à garder toute leur vigilance pour circuler en sécurité. Par ailleurs, il est inutile de s’encombrer de câbles USB et docks en tous genres : le smartphone se connecte au tableau de bord grâce à la technologie bluetooth. Si, à l’instar de Siri, Microsoft dispose de son propre dispositif de reconnaissance vocale (Cortona), la firme n’a pas encore officialisé sa compatibilité avec Windows in the car – même si elle reste, à écouter les adeptes des nouvelles technologies, très probable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *