Conduire en étant enceinte : attention danger !

Femme_Enceinte_Conduire

Vous êtes enceinte et vous continuez à prendre le volant ? Que ce soit par nécessité (pour se rendre au travail, pour faire les courses) ou par plaisir, de très nombreuses femmes continuent de conduire tout en étant enceinte. Bien que le code de la route n’interdise pas cette pratique, une récente étude canadienne démontre que le risque d’accident est augmenté de 42% lorsqu’une femme est au volant durant sa grossesse.

Une étude à grande échelle

Cette étude réalisée par des chercheurs de l’université de Toronto et publiée le 8 octobre 2013 par le Journal de l’Association médicale canadienne (Canadian Medical Association Journal) a été conduite entre le 1er avril 2006 et le 31 soit 2011, soit sur une période de 5 ans (4 ans avant l’accouchement et une année après). Les chercheurs ont suivis 507 262 femmes de plus de 18 ans qui ont donné naissance à un enfant dans la province canadienne de l’Ontario.

Les conclusions de cette étude pour le moins originale indiquent que les femmes qui n’étaient pas encore enceintes ont eu 6922 accidents au volant, ce qui correspond à environ 177 accidents par mois. Par contre, la même étude révèle que les femmes qui en étaient à leur deuxième trimestre de grossesse ont eu 757 accidents, soit environ 252 accidents par mois.

 

Pregnant Woman Driving a Car

Des causes facilement identifiables

Les causes de ces accidents sont facilement identifiables : la grossesse chez la femme provoque divers troubles tels que des nausées, un manque de concentration ou encore une grande fatigue. Ces troubles affectent la femme enceinte qui, de ce fait, est moins concentrée au volant. Les chercheurs préconisent donc de renforcer la prévention chez la femme enceinte en l’informant des risques au volant. En effet, même un léger accrochage peut avoir des conséquences graves pour la mère et le fœtus.

Dans tous les cas, une femme enceinte ne devrait pas prendre le volant sans avoir demandé un avis médical à un médecin ou à un gynécologue. Si la conduite est absolument nécessaire, le trajet devra être le plus court possible et avec un niveau de confort le plus élevé possible (ne pas circuler par temps très chaud, faire des pauses régulièrement, boire beaucoup d’eau, éviter les routes mal entretenus et trop sinueuses etc.).

Que dit le code de la route ?

Le code de la route n’interdit pas à une femme enceinte de conduire. Néanmoins, il est rappelé que le port de la ceinture de sécurité est obligatoire (le non-port de la ceinture de sécurité triple le risque de donner naissance à un enfant mort-né). Contrairement à une idée reçue, la ceinture de sécurité ne fait pas de mal au bébé.De plus, une femme enceinte victime d’une accident de la route a un risque augmenté d’accoucher prématurément (choc, traumatisme etc.). Si une femme enceinte est victime d’un accident (même très léger), celle-ci doit consulter immédiatement un médecin ou un gynécologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *