Des voitures sans chauffeur en Californie

voiture-sans-chauffeur-californie

D’ici 2015, les voitures sans chauffeur devraient être autorisées sur le territoire californien. Cependant, un certain nombre de règles visent à modérer leur utilisation, en obligeant les usagers à prendre un maximum de précautions.

La voiture sans chauffeur sur les routes de Californie

Après le Nevada, c’est au tour de la Californie d’autoriser, sur ses propres routes, la circulation de voitures sans chauffeur. Ainsi, sous l’influence des start-ups de la Silicon Valley, l’État donne son accord pour des tests de véhicules autonomes, dès la rentrée prochaine. En effet, le California Department of Motor Vehicles, responsable des véhicules motorisés, prévoit de gérer – et d’accorder – des licences de circulation à des candidats pouvant, dès juillet, se soumettre à l’institution. Si, dans un premier temps, les autorisations – à 150 dollars – seront probablement données au compte-goutte, elles pourront, dans les mois à venir, rapidement se multiplier.

google-car

De nombreuses conditions à remplir

Toutefois, si vous désirez utiliser une voiture automatique sur le territoire californien, il faudra remplir un nombre important de conditions : dans un premier temps, s’il est impératif d’être titulaire du permis de conduire depuis trois ans ou plus, il faudra – également – s’assurer à hauteur de 5 millions de dollars pour les risques de blessures – ou de dommages matériels – associés à un éventuel accident. Finalement, il n’est pas certain que les voitures automatiques se développent à vitesse grand V dans les rues californiennes : en réalité, le décret adopté  n’autorise que des phases de test, tandis que les journalistes ayant eu l’opportunité d’essayer cette innovation technologique n’ont, pour la plupart, pas été réellement convaincus. Concrètement, la conduite du véhicule serait qualifiée d’ « ennuyeuse » : si elle ne manque pas de prudence, elle pourrait bien, en conclusion, se révéler un peu trop lente, ce qui pousserait les moins patients à se diriger vers des voitures à conduire soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *