Qu’est-ce qui n’a pas de permis, pas d’assurance, et un taux d’alcoolémie de 1,09mg/litre d’air exprimé ?

… un jeune homme de 23 ans qui est d’ores et déjà locataire d’une chambrette en prison pour une durée de 3 mois (complétée de 3 mois de sursis, d’une amende de 100 euros et de 18 mois de mise à l’épreuve).

Le scénario ?

Malheureusement classique : après des retrouvailles arrosées entre amis, M. Dégardin a eu l’idée insolite d’emprunter la voiture de l’un de ses camarades. Le véhicule n’était pas assuré, ce qui constitue déjà en soi une infraction. Mais M. Dégardin présentait en outre un taux d’alcoolémie nettement supérieur à la limite autorisée (qui, rappelons-le, est de 0,5 grammes par litre de sang).

Résultat : un accident qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Vraisemblablement en raison d’une vitesse trop élevée, M. Dégardin a percuté un véhicule stationné… dans lequel se trouvait un petit garçon…

Heureusement, l’enfant n’a pas été blessé dans l’accident.

Heureusement, M. Dégardin, lui-même papa d’une petite fille, n’a pas hypothéqué le reste de sa vie par une catastrophe irrémédiable.

Manifestement animé par de bonnes intentions, M.Dégardin a prévenu lui-même la gendarmerie après son accident, et il est resté sur place jusqu’à l’arrivée des secours. Il s’est ensuite plié au test d’alcoolémie sans faire de difficulté. A la barre, il se dit « désolé », et avoue n’avoir pas réfléchi à ce qu’il faisait. Mais… il semble que les actes irréfléchis soient relativement courant pour ce jeune homme, qui a déjà douze condamnations à son actif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *