Quand les seniors reprennent le chemin de l’auto-école

quand_les_seniors_reprennent_le_chemin_de_lauto_ecole_imagehome

De nombreuses Communes financent des stages de conduite à destination des seniors, et ces sessions de remise à niveau ont de plus en plus de succès. Au travers de ces séances, l’objectif n’est pas d’apprendre à conduire, mais de réviser le Code de la route, qui a bien évolué depuis que ce public a obtenu son permis. Codeclic propose également sur son site des fiches pratiques et un questionnaire gratuit pour mettre à jour ses connaissances.

Les seniors et la route

Halte aux idées reçues ! Les seniors ne sont pas plus dangereux sur la route que n’importe quel autre automobiliste, et l’on recense même moins d’accidents impliquant cette tranche d’âge. Il s’agit par contre d’une population fragilisée, l’âge induisant le déclin de certaines fonctions indispensables à la conduite telles que la vigilance, l’ouïe et la vue. En effet, plus l’âge avance, plus le temps de réaction augmente, plus la prise de décision devient lente, et plus la visibilité baisse et devient difficile la nuit. Par ailleurs, les seniors consomment également plus de médicaments, souvent incompatibles avec la voiture. Or, toutes ces facultés sont garantes d’un comportement sans danger sur la route.

Pour pallier ces aptitudes déclinantes, les personnes de cette tranche d’âge doivent être particulièrement vigilantes et respecter des règles simples. Le premier de ces conseils est de ne pas présumer de ses forces. Mieux vaut consulter un médecin, pour savoir si votre état de santé vous permet de conduire. Bien plus que les autres usagers, vous ne devez prendre la route qu’en étant bien reposé(e), avec, dans l’idéal, un véhicule aux commandes faciles telle qu’une boîte automatique. Si vous prenez la route sur un long trajet, conduisez avec une personne qui pourra prendre les commandes en cas de fatigue. Évitez également les situations stressantes, qui demandent beaucoup de vigilance : intempéries, nombreux giratoires, nuit et infrastructures complexes.

Pour améliorer votre confiance sur la route, et pour mettre à jour vos connaissances sur le sujet, vous pouvez aussi suivre un stage de sécurité routière destiné aux seniors. Ce stage est une vaste révision du Code de la Route, souvent financée par la Commune dans laquelle vous résidez.

quand_les_seniors_reprennent_le_chemin_de_lauto_ecole_01

Un stage de révision du Code de la route à destination des seniors

Depuis maintenant un an, le maire de Neuilly-sous-Clermont propose à sa population senior de revoir les règles du Code de la route gratuitement. Il n’est pas le seul à offrir ces stages, qui se développent  afin de permettre à cette tranche d’âge de se mettre à la page en ce qui concerne la législation routière.  Ces sessions comportent des exercices théoriques et pratiques. Les participants suivent des cours, révisent le Code de la route, reçoivent de nombreux conseils, puis s’exercent avec un moniteur, notamment sur certaines manœuvres complexes. Ces stages ne sont pas nouveaux, il existait jusqu’ici des formules payantes, mais leur accès gratuit pousse les seniors à les effectuer. Ils sont d’ailleurs de plus en plus demandeurs, admettant que la législation a bien changée depuis qu’ils ont obtenu le sésame leur autorisant à prendre la route.

Outre l’apprentissage des nouvelles règles, les formateurs sont là pour faire oublier plus de 30 ans de mauvaises habitudes ! Certains reconnaissent qu’outre l’évolution du Code de la route, leurs routines de conduite ne sont pas les bonnes et peuvent être potentiellement dangereuses. Les moniteurs en profitent également pour rappeler les consignes de sécurité, concernant la santé fragile de ce public. Ils conseillent à ceux qui ne l’auraient pas déjà fait de consulter un ophtalmologiste pour faire contrôler leur vue, et de ne pas prendre le volant, tant que la visite médicale n’aura pas été effectuée.  Ils rappellent également qu’en cas de fatigue, il faut immédiatement stopper la conduite et prendre le temps de se reposer avant de poursuivre la route.

Une réponse à Quand les seniors reprennent le chemin de l’auto-école

  1. huvelle dit :

    bonjour j ai 64 ans j ai actuellement une voiture sans permis je fais exactement 25000 a 27000 kms par an je crois que je conduis bien mais je n ais pas le permis je me suis inscris a une auto ecole pour le passer bon la conduite ca va tres bien mais c est le code qui me fait peur j apprends mes cours de code avec prepacode sur internet donc je ne suis pas oblige d aller aux cours de code je m en sors actuellement avec des 30 31 32 sur 40 je vous avoue que c est tres dur car je n arrive pas a retenir facilement pourtant je roule beaucoup avec ma voiturette donc je connais exactement mon code depuis le temps ou je roule des l age de 15 ans avec des skooters et maintenant ma voiture sans permis je n ais jamais provoque d accidents car je n aime pas la vitesse et je suis tres prudent pouvez vous m aider merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *