Les radars de plus en plus présents sur les routes de France

Radar automatique

Aujourd’hui, tout « écart de conduite » sur les routes se paye cash. La faute à qui ? À la technologie, qui rend les radars toujours plus performants et agiles. Mais aussi au législateur qui les dissémine à grande échelle aux 4 coins de la France.

La redoutable efficacité du radar embarqué

Oubliez le bon vieux radar fixe. Une fois repéré, il ne surprend plus grand monde, à part les automobilistes loin de leurs confins ou les éternels distraits. La voiture mobile à radar embarqué est l’arme fatale de la police et de la gendarmerie française. Ce concentré de technologie est capable de flasher en mouvement comme à l’arrêt, dans les 2 sens et même lorsque les conditions climatiques sont défavorables. Votre plaque d’immatriculation est lue automatiquement, le PV peut être ainsi directement envoyé à l’adresse du titulaire de la carte grise du véhicule pris la main dans le sac.

Parmi les nouveautés radar, citons également les radars mobiles ou radars chantier, qui peuvent être déplacés aisément afin de pouvoir jouer sur l’effet de surprise. Le radar tronçon, quant à lui, s’assure que vous respectez la vitesse maximale autorisée entre le point d’entrée et le point de sortie du radar. Sur base de vos horaires de passage, le dispositif est en mesure de calculer votre moyenne, et donc de déterminer si vous avez trop appuyé sur le champignon… Ce système a le mérite de pardonner le petit excès de vitesse passager. Mais attention de ne pas exagérer, sous peine de devoir commettre une autre infraction, à savoir de rouler trop lentement ou de vous arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence pour éviter l’amende !

La vidéosurveillance, outil de verbalisation

Afin de répondre aux problèmes de sécurité grandissants, la vidéosurveillance prolifère également comme les champignons en France. Cependant, dotée d’un petit logiciel une simple caméra de surveillance peut devenir un véritable outil de verbalisation de masse. C’est notamment le cas à Yerres, qui utilise un programme en mesure d’identifier les voitures qui ne marquent pas l’arrêt à un « stop ». Les images douteuses sont visionnées par des policiers qui ont donc tout le loisir de verbaliser les voitures en infraction sur base des images.

De plus en plus, la technologie va surveiller tous nos moindres faits et gestes, y compris sur la route. Une bonne raison supplémentaire pour être prudent au volant et lever le pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *