Autolib’ : le grand frère du Vélib’ au point mort

A l’instar du Vélib’, le projet Autolib’ devait être opérationnel courant de l’année 2009, Bertrand Delanoë l’avait promis !

L’idée ? Pouvoir disposer d’une voiture en libre-service dans la métropole parisienne, le système étant calqué sur celui du Vélib’.

Début mai, toujours aucune voiture en libre service en vue et pour cause … de nombreux problèmes viennent retarder le projet conduit par Annick Lepetit :

  • Le manque de place pour implanter les 1400 stations Autolib’.
  • Le cahier des charges qui n’est pas encore reçu chez les constructeurs.
  • Un budget insuffisant.
  • La peur des dégradations.

Autolib

A noter que ce système fonctionne déjà très bien en France et à l’étranger, comme par exemple dans la ville de Montréal avec le « Communauto ».

A voir :

Wikipedia : Le Vélib

Communauto : L’exemple de Communauto à Montréal

Une réponse à Autolib’ : le grand frère du Vélib’ au point mort

  1. atalon dit :

    Ben , non en fait ce n’est pas de l’autolib qui fonctionne à Montréal c’est de l’auto partage.
    Différence fondamentale; on ramène la voiture là où on l’a prise (comme sa propre voiture).
    Ca change tout…..
    L’autolib, c’est prendre une voiture à la place du bus et c’est une acatastrophe !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *