Les sociétés d’autoroutes luttent contre la somnolence au volant

Saviez-vous que la somnolence au volant est la première cause d’accident sur autoroute ?

A l’approche des grandes vacances d’été, les sociétés d’autoroutes lancent pour la 3ème année consécutive une campagne pour sensibiliser les automobilistes sur les dangers de la somnolence au volant.

  • Quelles sont les actions menées par les sociétés d’autoroutes pour sensibiliser les conducteurs ?

140 000 cédéroms intitulés « Pausez-vous » seront distribués à partir du 20 mai aux péages de Vienne sur l’A7, de Saint-Arnoult sur l’A10 et de la Barque sur l’A8. Ces cédéroms seront également disponibles à partir du 26 juin aux péages des Eprunes sur l’A5 et de Fleury en Bière sur l’A6. Ce cédérom aidera le conducteur à détecter les premiers signes de somnolence et offrira des conseils pratiques.

Pausez-Vous !

  • Quels sont les premiers signes de la somnolence au volant ?

Il existe des signes avant coureur qui permettent de détecter la somnolence.

– Difficultés pour vous concentrer, sensation d’être « passif » et de monotonie.

– Yeux qui piquent, vertiges, paupières lourdes.

– Raideurs au niveau de la nuque.

  • Que faire lorsque ces signes apparaissent ?

Une pause s’impose. Arrêtez-vous sur l’aire d’autoroute la plus proche et accordez-vous une sieste d’environ 30 minutes. Vous pouvez également marcher, faire des étirements. La prise de caféine ou de boissons énergisantes permet également de « tenir » plus longtemps. En tout état de cause, ne vous surestimez pas et méfiez-vous des idées reçues. Augmenter le son de votre autoradio ou ouvrir les vitres ne permettent pas de lutter efficacement contre la somnolence. Bonne route !

Vous trouverez plus d’informations sur le site internet pausez-vous.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *