Les routes célèbres : la route 66

La mythique route 66 est la première route transcontinentale goudronnée en Amérique.

Sa conception date du début des années 20 : des millions de chômeurs, fuyant la Grande Dépression, vont participer à sa construction car au départ de ce chantier, seul 800 des 2.498 miles (environ 4.000 kilomètres) étaient revêtus. Il faudra douze ans pour que la route 66 rallie Chicago à Los Angeles (1937).

Traversant 8 états (Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie) et 3 fuseaux horaires, la Main Street of America faisait souvent office de rue principale des villes qu’elle croisait. Son tracé nord-est sud-ouest relie alors de nombreuses villes : parmi les plus connues transatlantiques figure, Springfield (où se trouve la tombe d’Abraham Lincoln), Saint Louis ou encore Santa Monica.

Les années d’après guerre vont dessiner l’American Way Of Life que la route 66 représente parfaitement. Soulignant l’accomplissement technologique qu’était la voiture, elle était aussi et surtout, le symbole de la liberté et de la mobilité dont chacun rêvait. Comme elle constituait l’itinéraire majeur des routiers des Etats-Unis, elle a permis le développement autour d’elle de milliers de commerces (motels, cafés, stations-services, etc.).

Mais le président Eisenhower, très impressionné par le réseau autoroutier allemand, va lancer en 1954 une campagne pour développer les autoroutes sur le territoire. Pendant les années 70 et 80, The Mother Road (la Route Mère) perd petit à petit, de son utilité. Les commerces autour périclitent et se figent dans le temps, abandonnés. Le 27 juin 1985, la route 66 est officiellement déclassée.

Mais des mouvements de préservations se lèvent et des initiatives touristiques se créent. Depuis 1995, vous pouvez rencontrer des panneaux Attention, vous marchez sur un bout d’histoire posés ça et là : la mythique route n’a pas fini de faire parler d’elle. Ses sections les plus longues, restées intactes (en Arizona et en Californie) font l’objet d’une recrudescence du tourisme ces dernières années. Des voyageurs en quête de rencontrer cette autre Amérique qu’ils entendaient dans la chanson de Bobby Troup (reprise par les Stones, entre autres) ou qu’ils voyaient dans Thelma et Louise, Easy Rider ou plus récemment Cars.

Dépassant largement les frontières des Etats-Unis avec tous ces hommages, la route 66 est une légende encore vivante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *