Des panneaux roumains innovants / amusants

Pecica est une ville roumaine située près de la frontière hongroise et qui compte 13.000 habitants. Sa particularité est de connaître conjointement un flux continu de véhicules et une vie nocturne très active. En conséquence le maire, Petru Antal, excédé par le nombre croissant d’accidents sur sa commune, a fait placer, fin 2009, des panneaux un peu particuliers.

Triangulaire, comme tous les panneaux de danger, il montre un personnage qui se traîne par terre à quatre pattes avec une bouteille à la main, avec la mention « Atentie, cetetani turmentati ! » ou « Attention, citoyens ayant bu ! ». « Il nous faut […] prévenir les conducteurs, car quand les piétons sont dans cet état là, il n’y a plus rien à faire » constate l’élu. Installés à des points stratégiques, ces panneaux ont contribué à baisser le nombre d’accidents. La démarche était bien accueillie par les villageois qui trouvaient cela amusant. L’idée atypique n’était cependant pas nouvelle, Petru Antal s’était inspiré d’une signalisation similaire présente dans une ville allemande… Mais si les autorités policières n’y ont vu dans un premier temps, aucun problème, la pression médiatique autour de cette histoire, les a conduits à retirer ses panneaux puis, à les remettre en remplaçant la signature par « Attention, ivrognes ! ».

Depuis, le célèbre panneau de la ville de Pecica a fait des émules en Roumanie. A Timisoara, les élus ont également décidé de poser des panneaux avec la mention « Nu te pune cu Timisorenii ! Aici nu este cos de gunoi ! » ou en français, « Ne te fous pas de la gueule des Timisorenii, ici ce n’est pas un dépôt d’ordures ». Placés à différentes intersections importantes, le message était clair jusqu’à ce que d’abondantes chutes de neige obligent les employés de la voirie à nettoyer les rues et à amasser les mégots et autres déchets sous les fameux panneaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *